Le Bloc plaide pour un accès à Internet partout

Les gouvernements imposent le confinement et encouragent le télétravail. La moindre des choses serait de donner l’accès à Internet à tous, plaident les députés bloquistes du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

En effet, plusieurs Jeannois et Saguenéens ne jouissent toujours pas d’Internet haute vitesse dans leur municipalité, et ce, même en 2020. 

Il y a deux semaines, le Bloc québécois a fait parvenir une correspondance au ministre de l’Innovation, des Sciences et de l’Industrie pour rappeler l’urgence de la situation, mais la demande est demeurée lettre morte. 

Les bloquistes réclament donc une fois de plus l’accélération du déploiement de la fibre optique ou toute autre technologie appropriée permettant l’accès à Internet haute vitesse dans les régions moins bien desservies. 

« À partir du moment où on exige des gens qu’ils restent confinés chez eux pour une question de santé publique, on doit prévoir qu’ils devront avoir accès à des services technologiques, que ce soit pour le travail, les études ou simplement pour rester en communication avec leurs proches. Internet haute vitesse n’est même pas une option disponible pour plusieurs personnes en région, ce n’est pas normal en 2020 », souligne Alexis Brunelle-Duceppe, député de Lac-Saint-Jean, par la voie d’un communiqué de presse.

« Nous sommes confrontés au fait que les services offerts ne sont pas adéquats. La pandémie actuelle nous a mis devant le fait accompli. Nous sommes confinés à la maison, le télétravail est devenu la norme et on constate qu’en matière d’accès à Internet, nous n’étions pas bien préparés à cette situation », ajoute Mario Simard, député de Jonquière. 

Si Ottawa n’est pas en mesure de donner l’accès Internet à tous, attendu depuis plus de 10 ans dans la région, les bloquistes proposent de transférer l’enveloppe budgétaire destinée au déploiement d’Internet à la province. 

« Le Québec est beaucoup mieux placé pour développer le réseau selon les réelles priorités de ses régions », plaident les deux députés du Saguenay-Lac-Saint-Jean