Louise Duval a remporté les honneurs avec son gâteau mousse au chocolat et bleuets.

Le bleuet sous toutes ses formes

Douze apprentis-chefs pâtissiers se sont affrontés dans une compétition culinaire, au Festival du Bleuet de Dolbeau-Mistassini, mercredi soir. Seul règlement : le dessert devait compter le bleuet parmi sa liste d’ingrédients. Un éventail de choix à faire saliver d’envie les gourmands d’ici et d’ailleurs.

Bavaroise aux bleuets, mousse au chocolat et bleuets, pudding chômeur aux bleuets et tarte au fromage et bleuets agrémentée de son coulis de confitures aux bleuets ne sont que quelques exemples des desserts présentés par les participants.

Chacun des douze participants devait cuisiner un dessert aux bleuets pouvant servir 10 portions.

Les six membres du jury, dont le chef robervalois Carl Murray, le président du Conseil de l’industrie forestière du Québec Denis Lebel et le député fédéral Richard Hébert, avaient pour instruction d’évaluer les délices sucrés selon leur présentation, leur originalité, leur goût, leur texture et leur mise en valeur des produits locaux. Chacun attribuait une note maximale de dix points, sous les instructions du juge principal Carl Murray, seul véritable connaisseur en la matière.

« Chaque participant a son propre style. Il n’y a pas un chef qui est meilleur qu’un autre. Ils sont tous différents, et c’est ce qui fait la beauté de la cuisine », mentionne M. Murray.

Mimi Tremblay aura finalement ravi la troisième position, avec son gâteau fromagé aux bleuets et érable, tandis que Rina Martel s’est emparée de la deuxième place, avec sa tarte au fromage et aux bleuets. C’est Louise Duval et son gâteau mousse aux bleuets qui ont su charmer l’estomac du jury, emportant du coup le grand prix de 150 $.