Le bibliothèque de La Baie sera plus qu’une «distributrice de livres»

Eve-Marie Fortier
Eve-Marie Fortier
Le Quotidien
La nouvelle bibliothèque de La Baie n’aura rien « d’une distributrice de livres », selon le conseiller municipal Raynald Simard. Elle sera plutôt un lieu d’échange, de socialisation et de jeu.

Le projet de transformer l’église Saint-Édouard de La Baie a provoqué plusieurs questionnements au sein de la population. Interrogé face à la confusion de certains citoyens, Raynald Simard a affirmé que mieux comprendre le projet favoriserait certainement sa mise en place.

« Plusieurs personnes m’ont confirmé qu’elles auraient été en faveur du projet bien avant si elles avaient su ce que la nouvelle bibliothèque impliquait, a-t-il affirmé. Les bibliothèques actuelles ne sont plus qu’un endroit pour louer un livre. Elles sont plus que ça. »

Selon le conseiller municipal, les citoyens en désaccord avec le projet se baseraient surtout sur le fait que le numérique permet désormais de lire tout document sans devoir se déplacer. Toutefois, en plus d’inclure le numérique à son offre de services de manière prioritaire, la nouvelle bibliothèque de La Baie sera un lieu où des espaces seront prévus pour le travail d’équipe avec aménagement diversifié.

« Les citoyens pourront travailler sur des postes de travail avec ordinateurs, sur des tables basses ou tables hautes de style bistro, dans des fauteuils de lecture ou sur des tables pour étudier à plusieurs où il sera possible de boire et manger. Une multitude de services leur seront également offerts : des conférences, des expositions, des clubs de lecture, des ateliers de discussions, des spectacles, des ateliers pour les garderies et bien plus encore. »

La nouvelle bibliothèque sera également un lieu de rencontre pour les gens vulnérables à la pauvreté et à l’isolement. « Toute la population y aura accès, peu importe son milieu social, sa scolarité, son origine ou son âge. »

Raynald Simard a affirmé que la mobilisation citoyenne pour améliorer les niveaux de bibliothèque existe depuis 25 ans. Les conseillers municipaux avant lui n’auraient toutefois pas priorisé ce renouvellement à La Baie.

« Je compte mener à terme ce projet et les citoyens semblent en accord pour obtenir la nouvelle infrastructure. S’il faut faire disparaître le terme bibliothèque pour que les gens comprennent que ce sera principalement un milieu de vie culturelle, nous le ferons. »