L’ancien bar La Jungle sera détruit dans quelques jours.

Le bar La Jungle sera démoli

Le bar La Jungle du centre-ville de Roberval sera démoli dans les prochains jours. L’établissement situé devant le palais de justice laissera place à un stationnement qui servira notamment à un nouvel immeuble résidentiel.

Fermé depuis quelques années, le bâtiment a aussi logé le bar La Turlutte, un des repères les plus prisés des fêtards jeannois au cours des dernières décennies.

Après l’arrestation de l’ancien propriétaire de La Jungle, Mario Paré, en 2012, pour une affaire de drogue, l’établissement est demeuré entre les mains du gouvernement. Il a été vendu en 2017 pour quelques dizaines de milliers de dollars à la femme d’affaires Nadia Tremblay. Cette dernière ainsi que le promoteur Gérard Larouche travaillent sur un projet de condos dans ce secteur. Le bâtiment commercial situé à côté de l’ancien bar devrait être converti en immeuble résidentiel.

« On vient d’autoriser la démolition de l’immeuble. Pour nous, il n’y avait pas d’importance à conserver ce bâtiment. Le centre-ville ne se portera pas moins bien, au contraire. Si ça peut aider à revitaliser le milieu », laisse tomber le maire de Roberval, Sabin Côté, dans une entrevue accordée à l’issue de la séance publique du conseil.

Ce dernier confirme toutefois que les promoteurs n’ont pas encore présenté officiellement leur projet immobilier à la Ville. Ils ont seulement fait la demande de démolition pour l’aménagement d’un stationnement.

La destruction de l’édifice ne devrait pas déplaire à la population. Le bâtiment est vide depuis plusieurs années. Les vitrines montrant une salle abandonnée n’ont pas contribué à redonner du lustre au centre-ville.

Les vitrines ont été repeintes récemment, aux couleurs de la Traversée internationale du Lac-Saint-Jean. L’immeuble ne devrait cependant plus être debout pendant cette semaine tant attendue à Roberval et surtout pendant le Souper dans les rues qui se déroule en plein cœur du centre-ville.

Le projet de condos et l’espace de stationnements survient au même moment que le réaménagement du Couvent des Ursulines et la construction du nouveau palais de justice, deux bâtiments situés à quelques pas de l’ancien bar La Jungle.