Martine Couture, présidente-directrice générale du CIUSSS du Saguenay-Lac-Saint-Jean,  Katia Bourgault, coordonnatrice du Tour solidaire, et Sabrina Gauvreau, directrice générale du Centre de solidarité internationale du Saguenay-Lac-Saint-Jean, se préparent pour la 31e édition de l'événement cycliste.

Le 31e Tour solidaire à Saguenay

Pour sa 31e édition, les 12 et 13 août, le Tour solidaire délaisse un peu la Véloroute des Bleuets pour inclure le Saguenay dans son trajet de quelque 188 kilomètres, qui allie découvertes du terroir, activité physique et solidarité envers des communautés africaines.
L'évènement cycliste initié par le Centre de solidarité internationale du Saguenay-Lac-Saint-Jean a amassé 30 000 $ en 2016 et vise 50 000 $ cette année afin de soutenir de prochains projets au Burkina Faso et au Sénégal. Pour représenter la portée régionale du circuit, l'organisation a déniché une présidente d'honneur qui a à coeur les saines habitudes de vie de la population de toute la région en la personne de Martine Couture, présidente-directrice générale du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux du Saguenay-Lac-Saint-Jean.
« Le Tour solidaire marie à merveille le vélo, un sport qui me passionne, et la solidarité, une valeur qui m'est chère, pour venir en aide à des communautés. Si elles sont géographiquement éloignées de nous, elles partagent la même humanité », a-t-elle confié en conférence de presse. Mme Couture pédalera durant cette fin de semaine avec des membres de sa famille notamment.
Au lieu de faire le tour du lac Saint-Jean sur trois jours, les 250 cyclistes attendus partiront de La Pulperie de Chicoutimi le samedi en passant vers Shipshaw et Saint-Nazaire pour se rendre à Alma. La deuxième journée le départ aura lieu d'Alma pour se rendre à Pulperie en passant par la piste du Horst de Kénogami. Des activités sont prévues au centre-ville jeannois toute la journée pour la population, dont un spectacle du groupe rock québécois Foreign Diplomats avec le chanteur de la relève almatoise Alexandre Larouche en première partie. La deuxième journée, les participants passeront notamment par Saint-Nazaire et Shipshaw pour retourner à Chicoutimi. Chaque jour, une boucle supplémentaire de 25 kilomètres est offerte et des haltes de repos avec dégustation de produits régionaux sont prévues. Les cyclistes de tous les niveaux peuvent s'inscrire au tour, ce qui comprend l'hébergement, le transport des bagages et les repas.
« Le mot d'ordre était de rendre le Tour solidaire plus accessible, assure la coordonnatrice Katia Bourgault. Nous avons particulièrement à coeur le volet découverte, et de nouveaux partenaires se joignent à nous comme le Domaine Le Cageot et la Fromagerie Lehmann. »
L'argent amassé permettra à des jeunes de la région de vivre une expérience de coopération internationale. Le projet est de soutenir plus de 650 jeunes filles burkinabées et sénégalaises dans la protection de leurs droits et le développement de leur plein potentiel.
Il est possible de s'informer et s'inscrire via le site Web www.toursolidaire.ca. Soulignons que près de la moitié des participants proviennent de l'extérieur de la région.