Le Choeur Expérience Gospel a présenté un spectacle-bénéfice samedi soir, à l’église Saint-Antoine-de-Padoue de Saint-Gédéon.

L’avenir de l’église de Saint-Gédéon étudié

Un spectacle-bénéfice du Choeur Expérience Gospel, samedi soir, à l’église Saint-Antoine-de-Padoue de Saint-Gédéon, a permis d’amasser 8000 $ pour financer une étude de concept afin d’ajouter une nouvelle vocation au lieu de culte.

Signe que l’idée chemine au sein de la municipalité malgré la délicatesse du sujet, quelque 350 personnes ont assisté au concert, une cinquantaine de plus que l’objectif fixé par les organisateurs. Il s’agit d’un comité formé par des membres de la municipalité et du conseil de la Fabrique.

Bien que les activités paroissiales se déroulent encore normalement dans l’église, les responsables veulent assurer l’avenir du lieu de culte construit en 1897.

Le Choeur Expérience Gospel a présenté un spectacle-bénéfice, samedi soir, à Saint-Gédéon.

« On sait que la religion est un peu en recul. Avec la Fabrique, on se demande ce qu’on pourrait faire d’autre avec l’église, tout en gardant la vocation. On se donne quelques années pour mettre ça en place. On ne veut pas devoir réagir à la dernière minute si la Fabrique se trouve en difficulté », explique le maire de Saint-Gédéon, Émile Hudon.

Le projet d’une salle multifonctionnelle est priorisé pour le moment, mais la population sera consultée. Une partie, comprenant la sacristie, demeurerait un lieu de culte pour les messes. Le reste pourrait servir pour accueillir des spectacles, des réceptions, etc. Pour les évènements religieux qui attirent plus de fidèles, comme Noël, la salle multifonctionnelle serait aussi utilisée.

« On a vu samedi qu’on peut faire autre chose. L’acoustique dans l’église est exceptionnelle. C’était une expérience mémorable », commente M. Hudon.

Le Choeur Expérience Gospel a présenté un spectacle-bénéfice samedi soir, à l’église Saint-Antoine-de-Padoue de Saint-Gédéon.

Dans la prochaine année, le comité souhaite que des plans préliminaires soient réalisés avec l’étude de concept. Le maire espère que de l’aide financière pourra être demandée auprès des paliers gouvernementaux. Plusieurs aménagements sont à prévoir pour faire de l’église un lieu confortable pour d’autres activités, comme la ventilation, des toilettes, etc. « Ça pourrait aller plus vite qu’on le pense, mais on se donne du temps », indique Émile Hudon.