Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.

LASTUSE dénonce une aide sociale «préhistorique» [VIDÉO]

Marc-Antoine Côté
Marc-Antoine Côté
Le Quotidien
Article réservé aux abonnés
LASTUSE a interpellé le député de Dubuc, François Tremblay, lundi matin, en manifestant devant ses bureaux. L’organisme dénonce un programme d’aide sociale « préhistorique » et revendique un revenu minimal garanti pour tous.

Cette manifestation était organisée dans le cadre de la 48e Semaine de la dignité des personnes assistées sociales. Sur place, Sylvain Bergeron, coordonnateur de LASTUSE du Saguenay, parlait de la nécessité de changements.

« On a vu dans la dernière année, soit par les déclarations des ministres, soit par les nouveaux programmes d’urgence qui ont été émis, que l’aide sociale et les régimes d’aide ne sont plus adaptés. Ils sont désuets, même préhistoriques. Il faut passer à la modernité et aller vers un revenu social. »

Il définit ce dernier comme un revenu minimal garanti qui permettrait à « toute personne dans la société » de subvenir à ses besoins.

« Nous, on travaille avec le seuil de faible revenu de Statistique Canada pour y arriver, qui est aux alentours de 24 000 $ », ajoute Sylvain Bergeron.

Celui-ci espère que la visite de LASTUSE devant les bureaux de François Tremblay aura un plus grand impact que la dernière aux bureaux de la ministre Andrée Laforest, à Chicoutimi, alors qu’aucune réponse ne leur avait été offerte.

« Ce matin, il n’y a toujours pas personne, mais on espère que ça va donner une réaction par la suite, qu’ils vont nous contacter, soit pour un rendez-vous ou pour qu’on puisse discuter avec eux afin d’améliorer le système qui vient en aide aux personnes les plus démunies. », conclut le coordonnateur.