Marc Savard croit qu’il est temps que le conseil se positionne.
Marc Savard croit qu’il est temps que le conseil se positionne.

L’asphaltage du chemin de Vébron réclamé

Denis Villeneuve, journaliste de l'Initiative de journalisme local
Denis Villeneuve, journaliste de l'Initiative de journalisme local
Le Quotidien
Le retour aux assemblées municipales avec présence physique devrait être l’occasion pour des Anjeannois de réclamer l’asphaltage du chemin de Vébron dans le secteur du Mont-Édouard lors de la prochaine séance des élus prévue le 10 août prochain.

Le citoyen Marc Savard incite la population du secteur à se présenter nombreuse afin d’interroger les élus sur leurs intentions.

Il affirme que le développement du chemin de Vébron est pratiquement terminé alors que la soixantaine de terrains mis en vente par la municipalité depuis une dizaine d’années sont tous construits. Il observe que dans le bas du chemin, certaines sections ont été asphaltées en alternance avec des sections de gravier au gré de la volonté de l’ancienne administration. Depuis, rien n’a été effectué comme travaux pour améliorer la situation, si ce n’est l’empierrement du fossé près de l’Hôtel de Vébron afin d’éviter l’écoulement de l’eau de pluie dans la section plus basse.

M. Savard croit qu’il est temps que le conseil se positionne puisque le chemin devient véritablement une traînée de poussière au passage des automobiles par temps sec alors que pendant les fortes pluies, le chemin s’érode sur les côtés. La présence de « planche à laver » nécessite également le passage régulier de niveleuse afin d’améliorer la situation. Cette opération nécessite à son tour le rechargement du chemin avec du gravier, ce qui, selon lui, en vient à représenter des coûts importants pour la municipalité.

Le citoyen souhaite entendre les élus au sujet de rumeurs circulant à l’effet que la municipalité procède à l’asphaltage du chemin Saint-Thomas, un secteur moins populeux. Il affirme avoir discuté du sujet avec le conseiller Yvan Côté et un inspecteur municipal qui ont évoqué une facture pouvant s’élever à 400 000 $ pour réaliser l’asphaltage sur toute la longueur.