L’APTS entérine l’entente avec le CIUSSS

Les membres de l’APTS du Saguenay-Lac-Saint-Jean ont entériné dans une proportion de 97 % l’entente de principe convenue entre le syndicat et le CIUSSS.

Les plus de 700 membres de l’Alliance du personnel professionnel et technique du réseau de la santé et des services sociaux (l’APTS) se sont prononcés mardi soir sur l’entente de principe qui avait été convenue le 8 février dernier.

« Un tel pourcentage illustre la satisfaction de nos membres envers cette entente et témoigne aussi de leur reconnaissance à l’égard du travail accompli par leur équipe de négociation. Cette dernière a travaillé d’arrache-pied pour obtenir le meilleur accord possible dans le cadre des négociations relatives aux aspects locaux de leur convention collective, négociations qui auront duré plus d’un an et nécessité une médiation pour en arriver à une entente, affirme Yves Tremblay, président de l’exécutif local de l’APTS du CIUSSS du Saguenay-Lac-Saint-Jean dans un communiqué. Le défi était d’autant plus difficile qu’il s’agissait de négocier pour plus d’une centaine de titres d’emplois représentés par l’APTS, ce qui appelle à couvrir convenablement toute une variété de situations. Non seulement avons-nous réussi à conserver des acquis importants, mais nous sommes aussi allés chercher des gains significatifs pour nos membres, notamment quant à l’encadrement de la pratique professionnelle, la stabilité des emplois et la mobilité du personnel. »

Ce dernier estime que l’entente aura des retombées positives sur l’organisation du travail au sein de l’établissement et, par le fait même, sur la qualité des soins qui y sont offerts.

Au Saguenay-Lac-Saint-Jean, l’APTS regroupe quelque 2700 membres.

Les négociations locales avaient été rendues nécessaires à la suite de la réforme qui créait les CIUSSS, engendrant la création de nouvelles unités d’accréditation syndicale à l’échelle des nouveaux établissements.