Mathieu Boily, brasseur en chef de la microbrasserie La Chasse-Pinte de L’Anse-Saint-Jean

L'Anse-Saint-Jean: investissement de 565 000 $

La microbrasserie La Chasse-Pinte, de L’Anse-Saint-Jean, a investi 565 000 $ afin d’agrandir ses locaux, de renouveler son équipement et d’assurer la réfection de l’ancienne caserne de pompiers qu’elle occupe.

La jeune microbrasserie, qui soulignera ses trois ans en novembre, tenait une journée portes ouvertes vendredi afin de faire visiter les locaux de l’organisation situés au 220 rue Saint-Jean-Baptiste. De la bière en fût et des visites guidées étaient proposées au public.

Mathieu Boily, brasseur en chef de la microbrasserie La Chasse-Pinte de L’Anse-Saint-Jean

Les lieux de production de la microbrasserie, dont la gestion est assumée par la coopérative de solidarité Les Ateliers coopératifs, ont dû être fermés pendant huit semaines, jusqu’au 20 juin, afin de mener à bien les travaux qui ont permis de refaire l’électricité, la plomberie, d’agrandir le bâtiment vers l’arrière et de remplacer certains équipements.

Grâce aux investissements, la microbrasserie anjeannoise, qui produit 12 bières embouteillées différentes, a pu faire passer sa production de 5000 litres par mois à 7000 à 8000 litres mensuellement. L’augmentation de la production n’était cependant pas la première motivation des investissements.

La microbrasserie La Chasse-Pinte de L’Anse-Saint-Jean produit 12 bières embouteillées différentes.

« La qualité du travail pour les employés est vraiment plus agréable, on est plus en mesure aussi de contrôler les produits et on fait beaucoup moins de brassins », a expliqué Mathieu Boily, brasseur en chef, lors d’un entretien avec Le Progrès.

L’agrandissement de l’ancienne caserne a également été planifié dans le but d’une expansion future. « Maintenant, avec les locaux, comme on les a conçus et comme on les a planifiés [...], il y aura possibilité d’ajouter de nouvelles cuves », a-t-il précisé.

Marie-Noëlle Côté, directrice administrative, Ève Breton Roy, directrice marketing, Philôme La France, président, et Mathieu Boily, brasseur en chef de la microbrasserie La Chasse-Pinte de L’Anse-Saint-Jean, ont accueilli vendredi les visiteurs dans les locaux de la jeune microbrasserie, qui ont bénéficié d’un investissement de 565 000 $.

La microbrasserie emploie cinq personnes à temps plein et deux personnes à temps partiel. Les investissements ont permis de consolider un emploi qui était auparavant saisonnier.

Les produits de La Chasse-Pinte, dont le goût se veut le reflet de la richesse botanique boréale, peuvent être dégustés en fût principalement au Bistro de L’Anse ou achetés dans des épiceries du Bas-Saguenay et des environs.