Le maire de Desbiens, Nicolas Martel.

L'analyse pour l'annexion d'une part de Chambord à Desbiens se poursuit

Le ministère des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire (MAMOT) poursuit son analyse de la demande d'annexion d'une partie de Chambord à Desbiens.
Dans une très brève réponse fournie au Quotidien, lorsque questionné sur le sujet, le Ministère indique que « Desbiens a déposé sa demande d'annexion le 1er avril dernier. L'analyse du dossier est en cours et une décision sera rendue prochainement ».
Il n'a pas été possible de savoir si le verdict allait tomber d'ici la fin de l'automne, tel que l'anticipe le conseil municipal de Desbiens.
« La procédure d'annexion est encadrée par la Loi sur l'organisation territoriale municipale. Celle-ci comporte différentes étapes. Dépendamment des analyses requises, le traitement d'une demande d'annexion peut s'échelonner sur quelques mois », précise la relationniste, Louise Quintin.
Besoin de services
Des citoyens du chemin de la Pointe-aux-Trembles, des domaines des Marais et du Norois et du rang Desmeules veulent s'annexer à Desbiens afin d'obtenir des services d'égout et d'aqueduc. 
Le rapatriement de ces quelque 165 résidences représenterait des investissements d'environ trois millions de dollars pour Desbiens. 
Lors d'une récente conférence de presse, le maire Nicolas Martel a rappelé que sa municipalité répond ici à une démarche citoyenne. 
« Ce n'est pas pour avoir de l'argent ou des taxes que nous avons répondu favorablement. C'est pour faire du développement socioéconomique » avait-il martelé.