Le groupe était constitué d’élus municipaux, d’administrateurs du Club des motoneigistes Lac-Saint-Jean, de représentants de la CIDAL et de la Fédération des clubs de motoneigistes du Québec ainsi que de membres des médias. Sur la photo, un arrêt au relais Jos Bonka, de L’Ascension.

Lamarche veut devenir la plaque tournante

Les élus de la MRC de Lac-Saint-Jean-Est ont profité de conditions parfaites pour leur randonnée annuelle en motoneige, vendredi. Parmi les arrêts effectués, celui au Centre plein air mont Vilain de Lamarche aura été l’occasion d’en apprendre plus sur le projet de développement touristique de la municipalité.

Celui-ci s’appuiera sur deux piliers, soit le lac Tchitogama et la rivière Péribonka. Le projet se déploiera en trois axes, selon Ève Tremblay, présidente du comité de développement touristique de Lamarche qui a pris la parole devant les invités. 

Lamarche a l’ambition de devenir la plaque tournante de la motoneige et du VTT au Saguenay-Lac-Saint-Jean. La municipalité compte y arriver en misant, entre autres choses, sur sa position géographique. Celle-ci se retrouve au carrefour des secteurs majeurs pour pratiquer la motoneige. 

L’écotourisme s’inscrit également dans le plan de développement alors que le village souhaite être reconnu pour son offre d’aventures douces. Les expéditions de kayak et de ski pourraient faire partie de la solution. Ainsi, Lamarche aspire à être reconnue pour son offre touristique, et ce, pendant les quatre saisons.

Enfin, le développement de services et d’activités au coeur de la municipalité permettra de supporter le développement touristique. Par ailleurs, ces ajouts bonifieront l’offre de la municipalité. 

Un agent de développement qui devrait entrer en fonction au courant des prochaines semaines permettra de lancer le projet. Entre-temps, celui-ci sera présenté, mercredi prochain, lors d’une rencontre de la MRC. 

Sept municipalités visitées

Cette sortie dans les sentiers aura été l’occasion de redécouvrir de splendides coins de la MRC de Lac-Saint-Jean-Est.

La promenade de 180 km a amené les élus municipaux vers le secteur nord de la MRC alors que sept municipalités ont été visitées. En début de journée, le convoi d’une vingtaine de motoneigistes a traversé Saint-Henri-de-Taillon, Sainte-Monique, L’Ascension-de-Notre-Seigneur et Lamarche. Le chemin du retour aura conduit les participants à Labrecque et Saint-Nazaire avant l’arrivée à Alma. La présence de touristes américains à Lamarche aura confirmé le caractère unique de notre territoire blanc.

Le groupe était constitué d’élus municipaux, d’administrateurs du Club des motoneigistes Lac-Saint-Jean, de représentants de la CIDAL et de la Fédération des clubs de motoneigistes du Québec ainsi que de membres des médias.