Le député Richard Hébert est bien fier de la mesure annoncée par son gouvernement.
Le député Richard Hébert est bien fier de la mesure annoncée par son gouvernement.

L’allocation pour enfants bonifiée

Annie-Claude Brisson, journaliste de l'Initiative de journalisme local
Annie-Claude Brisson, journaliste de l'Initiative de journalisme local
Le Quotidien
Le député de Lac-Saint-Jean, Richard Hébert, a souligné par voie de communiqué la nouvelle augmentation de l’Allocation canadienne pour enfants. L’allocation maximale passera à 6639 $ pour un enfant de 6 ans et moins et à 5602 $ pour les enfants de 6 à 17 ans.

La mesure non imposable, qui a été lancée il y a trois ans, par le gouvernement Trudeau, a subi une première bonification en juillet 2018 en étant indexée au coût de la vie.

La nouvelle augmentation du programme de financement qui cible les familles de la classe moyenne a été annoncée le 20 juillet dernier afin de tenir compte du coût de la vie. Ainsi, l’allocation maximale est augmentée à 6639 $ par enfant de moins de 6 ans et à 5602 $ par enfant de 6 à 17 ans pour l’année de prestations 2019-2020.

« À titre d’exemple, un enfant né aujourd’hui recevra, en 18 ans, 49 157 $ de plus qu’avant la création de l’Allocation canadienne pour enfants, et ce, basé sur un revenu familial annuel de 50 000 $ », peut-on lire dans la communication écrite transmise par le bureau de Richard Hébert.

Les nouveaux taux d’indexation permettront, entre autres, à une famille monoparentale ayant un enfant de moins de 6 ans et gagnant 25 000 $ d’obtenir 143 $ de plus augmentant le montant annuel à 6639 $. Par ailleurs, une famille biparentale ayant deux enfants de 4 à 9 ans et gagnant 55 000 $ recevra 354 $ supplémentaires alors qu’une famille biparentale ayant deux enfants de moins de 6 ans et gagnant 90 000 $ obtiendra 263 $ de plus pour la prochaine année de prestations.

« En discutant avec mes concitoyens, je constate clairement l’importance de l’Allocation canadienne pour enfants et tous les horizons qu’elle permet d’ouvrir. Cette révolution sociale permet à nos familles d’offrir à leurs enfants des expériences qui seraient autrement difficiles à assumer financièrement, comme l’inscription dans un camp de jour, l’achat de l’équipement pour jouer au soccer ou l’inscription à un cours de musique. Je suis honoré de faire partie d’un gouvernement progressiste qui place le développement des enfants en tête de ses priorités », a mentionné, par voie de communiqué, le député de Lac-Saint-Jean et secrétaire parlementaire de la ministre de la Petite Entreprise et de la Promotion des exportations, Richard Hébert.

Ce sont 9930 paiements d’une somme moyenne de 570 $ qui ont été effectués en avril 2019 dans la circonscription de Lac-Saint-Jean. La somme totale de 5 698 000 $ touche plus de 18 000 enfants.