Après avoir lancé le Marché d’ici et d’ailleurs, ainsi qu’un service de traiteur à Saint-Félicien, Geneviève M’Boua lance maintenant un gamme de plats africains prêt-à-manger.
Après avoir lancé le Marché d’ici et d’ailleurs, ainsi qu’un service de traiteur à Saint-Félicien, Geneviève M’Boua lance maintenant un gamme de plats africains prêt-à-manger.

L’Afrique dans votre assiette à partir de Saint-Félicien

Guillaume Roy
Guillaume Roy
Initiative de journalisme local - Le Quotidien
Une entrepreneure native de la Côte-d’Ivoire, Geneviève M’Boua, qui réside maintenant à Saint-Félicien, lance une gamme de repas africains prêts-à-manger dénommée Goûtez L’Afrique. Avec ces plats surgelés sous vide, la femme souhaite conquérir le Québec.

Geneviève M’Boua prépare des repas africains depuis plusieurs années pour les clients de Marché d’ici et d’ailleurs, une épicerie ethnique située sur le boulevard Sacré-Cœur, à Saint-Félicien. « J’ai commencé tranquillement, en vendant à l’épicerie, dit-elle. Comme les produits sont de plus en plus en demande, et qu’il n’y a pas d’offre de prêt-à-manger à saveur africaine dans les grandes surfaces, j’ai décidé de lancer mon produit à plus grande échelle ».

Un exemple des repas offerts, l’Attieke poulet alcoco, un plat traditionnel ivoirien, soit un couscous de manioc servi avec un juteux morceau de poulet braisé rehaussé d’une sauce à base et de bananes plantains frites.

Ainsi, les produits Goûtez l’Afrique sont désormais disponibles dans une dizaine de points de vente dans la région, dont au IGA à Alma et à Métabetchouan-Lac-à-la-Croix, au Métro à Saint-Félicien, au Marché Centre-Ville à Chicoutimi, à l’épicerie Halte-Ternative à Jonquière et au Marché Wallberg à Dolbeau-Mistassini, en plus de quelques points de vente à Québec. « L’objectif est d’en distribuer partout au Québec dans un premier temps, puis partout au Canada », souligne fièrement l’entrepreneure.

Cette dernière a choisi les trois saveurs préférées de ses clients pour développer sa gamme de trois plats prêts-à-manger. On retrouve le poulet Yassa et riz, un plat sénégalais gourmand, avec du poulet mariné au jus de citron et un mélange d’épices surprenantes. Il y a aussi le riz au gras, un plat typique de l’Afrique de l’Ouest avec un riz au jasmin servi avec des cubes de bœuf cuits sur le feu avec une variété de légumes. Et finalement, il y a le Attiéké poulet alloco, un plat traditionnel ivoirien fait de couscous de manioc servi avec un morceau de poulet braisé rehaussé d’une sauce à base et de bananes plantains frites.

Pour conserver toutes les saveurs, les produits sont emballés sous vide et congelés, remarque Geneviève M’Boua. « Il suffit de réchauffer le plat », dit-elle, en ajoutant que le plat va au four micro-ondes.

Un plat de 680 grammes se détaille de 12 à 13 dollars et il peut combler deux personnes ou un gros appétit. « Les plats se laissent manger tout seuls », souligne cette dernière, en ajoutant que chaque bouchée fait voyager.