L’Aéroport Bagotville/Saguenay tourne au ralenti

Denis Villeneuve
Denis Villeneuve
Initiative de journalisme local - Le Quotidien
L’Aéroport Bagotville/Saguenay tourne au ralenti en raison de la pandémie qui touche le Québec et le Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Selon Patrick Bérubé, directeur de Promotion Saguenay, gestionnaire de l’aérogare, des mises à pied ont été effectuées auprès du personnel de la sécurité en raison de la faible activité obligatoire.

Un seul transporteur, Air Canada, effectue un vol par jour tandis que d’autres avions nolisés effectuent du transport pour Hydro-Québec et des entreprises de la construction vers le Nord.

Depuis l’imposition de restrictions au transport imposées aux huit régions du nord du Québec, le ministère des Transports a annoncé aux transporteurs et exploitants aériens des contrôles aux accès aux aéroports régionaux.

Ainsi, les passagers présentant des symptômes liés à la Covid-19 (toux, fièvre) ne doivent pas se présenter sur place. Tout passager doit avoir réservé un billet d’embarquement pour des déplacements jugés essentiels comme le travail pour une entreprise oeuvrant dans un domaine essentiel, des raisons humanitaires ou des soins de santé.

Les voyageurs ayant des questions doivent s’adresser à leur transporteur tandis que les exploitants d’aéronefs privés doivent s’assurer du respect des mesures sanitaires.