L'actualité régionale express

(Jonathan Hudon) - Un incendie s'est déclaré dans le secteur des anodes de l'Usine Arvida de Rio Tinto, dimanche après-midi. Les pompiers de la multinationale et ceux de la Ville de Saguenay ont uni leurs efforts pour éteindre le tout, après plusieurs heures de travail.
Incendie à l'Usine Arvida
(Jonathan Hudon) - Un incendie s'est déclaré dans le secteur des anodes de l'Usine Arvida de Rio Tinto, dimanche après-midi. Les pompiers de la multinationale et ceux de la Ville de Saguenay ont uni leurs efforts pour éteindre le tout, après plusieurs heures de travail.
Le feu n'a fait aucun blessé et Rio Tinto entend déployer des équipes lundi pour identifier les causes de l'incident. Le chef des opérations incendie de Saguenay, Jean-Guy Frappier, a fait savoir que 30 pompiers de la ville ont été appelés sur place, vers 13 h 30. Ils ont terminé leurs opérations à 20 h 37.
« C'est une intervention qui s'est bien déroulée, par contre, l'accès était difficile pour être en mesure de procéder à l'extinction complète, a expliqué M. Frappier. On a maîtrisé la situation en tout temps. »
Chez Rio Tinto, on s'est montré rassurant. La conseillère aux relations médias a répondu à la demande d'entrevue du Quotidien, par courriel, en milieu de soirée.
« Il y a eu un incendie localisé qui s'est déclaré en milieu d'après-midi aujourd'hui (dimanche) dans le secteur des anodes de l'Usine Arvida, a écrit Xuân-Lan Vu. Le feu est éteint et les employés sur place ont rapidement été évacués des lieux. La situation a été prise en charge rapidement par les pompiers de la ville et de nos équipes Rio Tinto. Les autorités concernées ont également été mises au courant, dont le ministère du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques. »
Un ours abattu à Jonquière
(Julien Renaud) - Un ours mâle a été abattu à Jonquière, dimanche après-midi, par des agents de la faune, alors que deux oursons n'ont pu être localisés après avoir été aperçus par des résidants du secteur.
« Nous avons reçu plusieurs appels vers 12 h 30 de citoyens qui avaient vu un ours et deux oursons dans un quartier résidentiel. Nous avons localisé l'ours mâle, et les agents de la faune l'ont abattu vers 3 h 45, étant donné qu'il était dans un quartier résidentiel. L'animal se trouvait près de l'intersection du boulevard René-Lévesque et du boulevard du Royaume. Les deux petits n'ont toujours pas été localisés », a relaté le lieutenant de la Sécurité publique de Saguenay (SPS) Jean-François Imbeault, en fin d'après-midi.
Les recherches pour les deux oursons se sont donc poursuivies, mais il a été impossible de savoir si elles ont donné des résultats.
Baie sur mer: un concours pour se faire du bien
(Laure Gagnon-Tremblay) - La directrice générale de Baie sur Mer, Nadya Gagnon, souhaite faire plaisir à une quinzaine de personnes en leur offrant des soins qui ne sont pas nécessairement à leur portée. Elle lance donc un concours pour sélectionner ces personnes.
Mme Gagnon vise des citoyens qui ont une situation financière plus précaire ou qui vivent des évènements plus difficiles. Elle leur offrira un forfait de deux heures comprenant le soin « aromatouch », un soin du visage et une séance NeuroSpa.
Selon Mme Gagnon, ces soins permettent d'engendrer un « bien-être profond », qui peut être très bénéfique pour les personnes sélectionnées. Elle estime qu'il est normal de vivre du stress, un manque de sommeil de l'irritabilité et de l'anxiété lors de moments difficiles, et souhaite donc offrir un moment de relaxation.
Pour pouvoir participer, Nadya Gagnon invite la population à contacter Baie sur Mer par le réseau social Facebook, en écrivant un message privé pour proposer des personnes de leur entourage, afin de préserver leur intimité.
« Ma mission de vie est de faire le bien autour de moi, de donner du bonheur, du bien-être et du réconfort. J'espère sincèrement que les personnes qui seront sélectionnées vont apprécier le moment et vivre une expérience de pur bonheur », mentionne la directrice générale dans un communiqué de presse.