L'actualité régionale express

Des vols de nuit

(Normand Boivin) – Si vous voyez des CF-18 voler au-dessus du Saguenay à basse altitude, au cours des prochains jours, il n’y aura pas lieu de s’inquiéter. Jusqu’au 2 février, ceux-ci participeront à un exercice consistant à appuyer les forces terrestres en zone urbaine.

L’objectif de ces vols est d’entraîner les pilotes ainsi que les contrôleurs militaires à diriger les avions en support aux opérations terrestres. « Les appuis aériens au sol fournis par l’Aviation royale canadienne s’avèrent être une composante essentielle de soutien pour les soldats canadiens en opération », plaident les autorités de la base par voie de communiqué.

Par conséquent, les chasseurs survoleront le Saguenay la plupart du temps à leur altitude habituelle de 10 000 pieds, mais pourront descendre jusqu’à 5000 pieds, ce qui pourrait être plus bruyant pour les personnes au sol.

De plus, les pilotes de la 3e Escadre voleront jusqu’à 20 heures pour leur entraînement périodique au vol de nuit, précisent les autorités militaires, ajoutant que le nombre d’appareils va fluctuer en fonction des conditions météorologiques de la région.

Budget de la CS du Lac-Saint-Jean

(Annie-Claude Brisson) – La Commission scolaire du Lac-Saint-Jean a procédé a une révision de ses prévisions budgétaires. Annuellement, deux révisions budgétaires sont faites par le service des ressources financières et informatiques. Ainsi, lors de la première révision des prévisions faite en novembre 2017, les résultats ont révélé un déficit projeté de 562 215 $. Grâce à l’autorisation d’adopter un budget déficitaire de 674 366 $, la Commission scolaire dégage 112 151 $. Cette somme sera injectée afin de soutenir les écoles dans la réalisation de leur mission, comme le témoigne Roxanne Thibeault, présidente de la Commission scolaire du Lac-Saint-Jean. Annie-Claude Brisson

Accident au Mont Lac-Vert

(Annie-Claude Brisson) – Les informations se font rares quant à l’état de santé du garçon tombé d’un remonte-pente, samedi, au Mont Lac-Vert. Via sa page Facebook, l’organisation mentionne que les nouvelles sont rassurantes à ce sujet. Contactée par Le Quotidien, la directrice des ventes et du marketing, Jessica Simard, n’a pas voulu commenter, affirmant que personne n’était disponible pour répondre aux questions. Samedi, en fin d’après-midi, Nicolas Tremblay a été alerté par des cris. Celui qui participait au Hillcross à titre de bénévole s’est rendu auprès du jeune de cinq ans en compagnie d’un secouriste. À son arrivée, le garçon était allongé au sol et pleurait. Les secouristes l’ont immobilisé le temps d’assurer son transport par civière. La direction du Mont Lac-Vert rappelle qu’elle détient un permis d’opération de la Régie du bâtiment du Québec pour la remontée mécanique en plus d’être conforme à la norme canadienne pour l’opération des remontées mécaniques. L’organisation assure que les employés seront sensibilisés davantage. Par ailleurs, la Tournée Maneige, qui sensibilise les skieurs et planchistes à l’utilisation des remontées mécaniques, sera de passage au Mont Lac-Vert le 11 mars.

Un cadeau au premier ministre

(Laura Lévesque) – La coordonnatrice de Loge M’entraide, Sonia Côté, a remis un sac de couchage au premier ministre. Un cadeau symbolique pour imager la situation que risquent de vivre plusieurs locataires si le gouvernement ne met pas en place davantage de mesures, croit la militante. Cette dernière, qui a rappelé que près de 660 ménages locataires de Saguenay consacrent 100 % de leur revenu pour se loger, demande à Philippe Couillard de bonifier le programme AccèsLogis dans son prochain budget. Ce programme permettrait de financier la Coopérative d’habitation la Solidarité, à Saguenay, qui n’arrive pas à voir le jour, déplore Mme Côté.