L'actualité régionale express

Une journée pour les gars

(Anne-Marie Gravel) – L’école primaire le Tandem de Jonquière propose pour une seconde année consécutive une activité spéciale destinée aux garçons. « La journée de gars Complètement hockey » permettra aux élèves et à leurs papas de jouer au hockey boule dans la cour d’école et d’assister à une partie des Saguenéens le samedi 3 février prochain. 

L’activité est de retour en raison du succès de la première édition. 

L’an dernier, « La journée de gars » avait permis de regrouper 120 papas et garçons de la maternelle à la sixième année. 

« Cette journée sera une excellente occasion de passer du temps avec votre jeune, de lui permettre de jouer dehors en votre compagnie et de créer un lien avec l’école dans un contexte hors de l’apprentissage. Pour cette journée, nous désirons que les jeunes garçons puissent passer du temps entre eux et avec leur père. C’est pourquoi l’activité ne sera offerte qu’aux garçons et à leur papa. Nous voulons créer une journée de gars unique pour eux », explique la direction d’école dans la lettre remise aux parents. 

Le jour de l’activité, les enfants et les papas disputeront des parties amicales dans la cour de l’école le Tandem de midi à 14 h. Le groupe se dirigera ensuite vers le Centre Georges-Vézina où il pourra assister à la rencontre opposant les Saguenéens au Drakkar de Baie-Comeau à 16 h. 

Les participants pourront également obtenir des billets pour les grands et petits frères. 

Un concours de vidéos pour les jeunes

(Anne-Marie Gravel) – La CNESST lance un concours de vidéos destiné aux 12 à 24 ans. Les jeunes sont invités à créer une vidéo sous le thème « Mon premier emploi » afin de porter des messages sur le respect des conditions minimales de travail et les bonnes pratiques à observer en santé et sécurité au travail. 

Le concours, qui en est à sa sixième édition, vise à conscientiser les jeunes quant à leurs droits et à leurs responsabilités en matière de travail et de les sensibiliser aux risques et aux conséquences des accidents.

Seuls ou en équipe, les participants doivent soumettre une vidéo de sensibilisation d’une durée maximale de deux minutes. La vidéo peut prendre la forme d’un reportage, d’un témoignage, d’une publicité ou d’un court métrage.

Les meilleures réalisations seront récompensées par des prix en argent. Les projets gagnants qui auront été réalisés dans un cadre scolaire rapporteront un prix à leur auteur ainsi qu’à leur école. 

Les participants doivent s’inscrire d’ici le 17 mars au cnesst.gouv.qc.ca/concoursvideo. La page respectmodedemploi.com est également accessible afin de les inspirer.

Perquisitions et arrestation à Roberval

(Patricia Rainville) – Les policiers de la Sûreté du Québec ont procédé à deux perquisitions dans des résidences de Roberval, en plus d’une troisième dans une chambre d’hôtel de la municipalité. Le suspect, qui a été arrêté, opérait dans cette chambre d’hôtel. Questionnée à ce sujet, la SQ ne pouvait divulguer le nom de l’hôtel en question. Les agents menaient cette enquête depuis plusieurs mois. Ils ont réussi à mettre la main sur sept grammes de cocaïne, 350 comprimés de méthamphétamine, des comprimés d’ecstasy et du cannabis, en plus de 1000 $ en argent canadien. Un homme a été arrêté et devrait comparaitre au palais de justice de Roberval. 

Campagne « m’as-tu vu ? »

(Patricia Rainville) – Les automobilistes ont été sensibilisés à la sécurité routière dans les zones scolaires, mercredi en après-midi. L’activité s’est déroulée à l’école primaire Sainte-Lucie de Jonquière. La campagne « M’as-tu vu ? » avait été organisée par la Commission scolaire De La Jonquière, en collaboration avec l’école Sainte-Lucie, la Sécurité publique de Saguenay, le Contrôle routier du Québec, la Société de l’assurance automobile du Québec et les Saguenéens de Chicoutimi. Des élèves de l’école, en compagnie de la mascotte Bubusse, ont sensibilisé les automobilistes à l’importance de demeurer vigilants en zone scolaire. Les automobilistes à la conduite exemplaire se voyaient remettre une paire de billets pour une partie des Saguenéens. Le porte-parole de la Sécurité publique de Saguenay, Bernard Moreau, a affirmé que tout s’était déroulé rondement et qu’aucun incident ne s’était produit. 

Créativité et dépassement de soi

(Patricia Rainville) – Des personnes souffrant de déficience intellectuelle et des intervenants du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) ont laissé aller leur créativité, mercredi, à l’aube du lancement de Saguenay en Neige. Ils ont sculpté des blocs de neige, qu’on peut voir sur le site de l’événement, au parc de la Rivière-aux-Sables. L’activité, qui en était à sa 7e édition, vise à favoriser le dépassement de soi et l’intégration sociale. « Saguenay en neige est un excellent exemple de collaboration qui démontre bien comment il peut être facile d’intégrer des personnes qui présentent un handicap ou une problématique particulière. En plus de faire une différence dans la vie de nos clients, ce partenariat maximise leur participation sociale », a expliqué Hélène Boivin, directrice des programmes en déficience intellectuelle, trouble du spectre de l’autisme et déficience physique au CIUSSS. Saguenay en neige sera officiellement lancé jeudi.