L'actualité régionale express

Incendie à L'Ascension

(Myriam Gauthier) – Un incendie s’est déclaré peu après 20 h, mardi soir, dans le sous-sol d’une résidence du 5070 5e rang Ouest à L’Ascension. Les occupants ont pu évacuer la résidence rapidement lorsqu’ils ont constaté la présence de flammes, a indiqué Stéphane Tremblay, porte-parole de la Sûreté du Québec (SQ). Des pompiers de la municipalité, ainsi que de Sainte-Monique, Saint-Henri-de-Taillon et Labrecque ont mis la main à la pâte pour contenir l’incendie qui a ravagé le sous-sol et une partie du rez-de-chaussée, tandis que la Croix-Rouge a été appelée pour prendre en charge les sinistrés, selon les informations du Quotidien. Vers 22 h, les pompiers se trouvaient toujours sur les lieux et les causes de l’incendie étaient encore inconnues a-t-on mentionné, à la SQ.

Bris de conditions et possession de drogue

(Myriam Gauthier) – Un jeune homme de 21 ans a été arrêté après s’être rendu dans le commerce où son ex-copine travaille à Place du Royaume, mardi peu avant 17h, à Chicoutimi, alors que cela lui était interdit par la cour. Lors de son arrestation, l’individu avait aussi en sa possession une trentaine de comprimés de méthamphétamine. Le jeune homme devait passer la nuit en cellule au poste de police de Chicoutimi, avant de comparaître au palais de justice, mercredi, pour bris de conditions et possession de drogue, a indiqué le lieutenant de la Sécurité publique de Saguenay, Denis Harvey, mardi en fin de soirée. 

Deux hommes meurent en pelletant

(Myriam Gauthier) – Deux hommes sont morts mardi à Saguenay après avoir pelleté la neige qui avait recouvert leur entrée résidentielle. Un homme de 75 ans a tout d’abord subi un arrêt cardiaque pendant qu’il pelletait, sur la rue Labrecque, à Arvida. Sa conjointe a tenté de le sauver en effectuant des manoeuvres de réanimation et en lui administrant de la nitroglycérine, en vain, a indiqué le lieutenant Denis Harvey. Un homme de 64 ans a ensuite trouvé la mort d’une manière semblable, en début d’après-midi, à Laterrière. Après avoir pelleté son entrée, l’homme a décidé de faire une sieste. Il ne s’est cependant jamais réveillé, l’effort fourni semblant lui avoir été fatal.

En collision avec un ponceau

(Myriam Gauthier) – Un jeune motoneigiste de 17 ans a subi une fracture au bras après avoir percuté un ponceau de béton, à proximité des remonte-pentes du Centre de ski Mont-Fortin de Jonquière, mardi en avant-midi. L’inexpérience du motoneigiste serait à l’origine de la perte de contrôle qui a causé l’accident, a indiqué Dominic Gagnon, agent à la prévention et aux communications à la Sécurité publique de Saguenay. Le jeune homme effectuait une randonnée avec son oncle, lorsque l’incident est survenu, vers 11h. Les pompiers de Saguenay ont été appelés sur les lieux à titre préventif peu après les événements. Les employés du Mont-Fortin ont cependant été en mesure de venir en aide au jeune homme avant leur arrivée. Ils l’ont évacué à l’aide d’une motoneige et d’un traîneau, a expliqué Pierre Chouinard, chef aux opérations à la Sécurité incendie de Saguenay. Le jeune homme a été transporté à l’hôpital de Chicoutimi.

Chute en motoneige

(Laura Lévesque) – Un accident de motoneige est survenu, dans le secteur d’Hébertville au Lac-Saint-Jean, mardi après-midi, nécessitant le déploiement de secours. Un des deux motoneigistes qui prenaient place sur l’engin est tombé après que le conducteur ait perdu la maîtrise de son véhicule dans un sentier en forêt. Les pompiers et les ambulanciers ont été appelés à se rendre sur les lieux. Les deux motoneigistes qui prenaient place sur le même engin n’ont pas subi de blessures majeures. 

Froid extrême

(Simone Pilote) – Environnement Canada a émis un avertissement de froid extrême pour le Saguenay-Lac-Saint-Jean, mardi. Une température ressentie allant jusqu’à - 38 degrés Celsius était annoncée pour la journée de mardi et celle de mercredi. De l’air arctique a fait son entrée sur les régions de la Baie-James et poursuivra sa descente mercredi. Jeudi sera une journée plus chaude avec -17 degrés Celsius. Un avertissement de froid extrême est émis lorsque le refroidissement éolien ou les températures très froides présentent un danger élevé pour la santé. Les risques d’engelure et d’hypothermie sont élevés.

En état d’ébriété, il attaque les policiers

(Simone Pilote) – Un homme de 32 ans, fortement intoxiqué par l’alcool, a foncé sur les policiers lors de son arrestation dans la nuit de lundi à mardi. L’utilisation du poivre de Cayenne a été nécessaire afin de le maîtriser. Vers 3h, un témoin a signalé aux autorités la présence d’un homme en état d’ivresse sur la rue Lafontaine à Chicoutimi. Il a immédiatement été arrêté et conduit au poste de police. À peine sorti du véhicule, l’individu s’est rué sur les policiers. Il a été aspergé de poivre de Cayenne, puis conduit en cellule pour la nuit. L’homme a été libéré sous promesse de comparaître.

Dam-en-Terre: les sentiers de glace ouverts

(Simone Pilote) – Le centre de villégiature Dam-en-Terre a entamé sa saison hivernale, mardi. Les amateurs de plein air peuvent profiter des sentiers de glace, une patinoire qui s’étend sur 1,5 kilomètre. Alma et le Centre de villégiature Dam-en-Terre s’associent de nouveau cet hiver pour offrir à la population et aux visiteurs l’accès aux sentiers de glace, un circuit extérieur de patin parcourant les rues glacées du Camping Dam-en-Terre. Éclairés en soirée, les sentiers de glace accueillent les patineurs dans un décor féérique agrémenté de musique d’ambiance.  L’accès aux sentiers de glace demeure gratuit. La location de chambres à air, raquettes, Fatbike et patins est également disponible sur place. Simone Pilote

Étudiants à la rue

(Myriam Gauthier) – Un enquêteur du service de Sécurité incendie de Saguenay se rendra sur les lieux de l’incendie qui a ravagé une résidence qui accueillait plusieurs logements d’étudiants, au 509 boulevard Talbot, à Chicoutimi, le jour de Noël. «On peut donc tenir pour acquis que ce n’est pas criminel, sinon la scène aurait été protégée pour que l’enquêteur se rende sur les lieux», a exposé Pierre Chouinard, chef aux opérations des pompiers de Saguenay. Les locataires étaient absents en raison de la période des Fêtes, lorsque les flammes ont pris naissance, lundi, vers 17h. Le chef aux opérations n’était donc pas en mesure de dire le nombre de personnes qui se retrouvent sans logement. La quinzaine de pompiers qui sont intervenus ont quitté les lieux vers 2h, dans la nuit de lundi à mardi. Rien n’a pu être sauvé, l’incendie ayant démarré au sous-sol avant de remonter jusqu’aux combles.