L'actualité régionale express

SAINT-PRIME SE REFAIT UNE BEAUTÉ

(Guillaume Roy) – Après 25 ans, la municipalité de Saint-Prime a décidé d’investir dans une nouvelle image de marque, une première étape dans le dévoilement de sa stratégie marketing. 

« On voulait rajeunir notre image pour se positionner vers le futur », souligne Lucien Boivin, maire de la municipalité qui compte près de 3000 habitants.

Le slogan « Vivre ensemble » représente bien l’énergie qui se dégage au sein du village qui compte plusieurs familles y résidant pour sa qualité de vie aux abords du lac Saint-Jean, a remarqué le premier magistrat. « À travers la participation citoyenne, les bénévoles, les commerçants, ces deux mots font référence aux liens forts entre les citoyens et la municipalité. Ils ont donc été choisis afin de différencier la municipalité par rapport aux autres et ainsi attirer de nouveaux arrivants et visiteurs », a-t-il mentionné, avant d’ajouter que ce changement était un vœu exprimé par les élus.

Au premier plan du nouveau logo, on peut apercevoir la fleur rudbeckia, l’emblème de la municipalité de Saint-Prime. Tout autour, on y discerne des vagues ainsi que des formes dynamiques et souples qui représentent la forêt, la nature et l’agriculture ainsi que le lac Saint-Jean.

C’est l’agence Eckinox, spécialisée notamment en marketing, qui a refait l’image de la municipalité pour une dizaine de milliers de dollars. Ces sommes proviennent d’une subvention de la MRC du Domaine-du-Roy, dans le cadre du programme de soutien au développement local du Fonds de développement des territoires.

Cette nouvelle image de marque est la première étape d’une nouvelle stratégie marketing. Au cours des prochains mois, Saint-Prime souhaite refaire son site Web et adopter une nouvelle approche technologique pour mieux rejoindre les citoyens.

+

MAISON ISA-CALACS

(Pierre-Alexandre Maltais) – La Maison Isa–CALACS organisait mercredi soir la 2e édition de son 5 à 7 qui vise à faire connaître le parcours de femmes inspirantes de la région qui se démarquent par leur parcours de vie dans différents secteurs professionnels. L’organisme a souligné l’apport de Marie Élaine Riou (directrice générale du Festival REGARD), Shéril Gravel (cofondatrice de la communauté Pink Water) et Chantale Harvey (femme autochtone et associée en Certification, Raymond Chabot Grant Thornton).

+

13 000 $ POUR DES ORGANISMES COMMUNAUTAIRES

(Stéphane Bouchard) – La campagne Les Héros, organisée par la chaîne de quincailleries Lowe’s, a permis de remettre plus de 13 000 $ à des organismes communautaires de la région. Au Saguenay-Lac-Saint-Jean, Moisson Alma et le Service de travail de rue de Chicoutimi ont reçu respectivement 6284,38 $ et 7449,60 $ des magasins Rona, propriétés de Lowe’s. L’argent a été recueilli auprès des clients qui ont fait des dons, tout au long du mois de septembre. La maison-mère des quincailleries Rona a versé un don équivalent à 50 % des fonds amassés dans chacun de ses commerces. Au total, plus de 1 M$ ont été redonnés dans l’ensemble du Canada. 

+

LE CAAP FÊTE SON 25e ANNIVERSAIRE

(Annie-Claude Brisson) – Le Centre d’assistance et d’accompagnement aux plaintes (CAAP) Saguenay-Lac-Saint-Jean célèbre son 25e anniversaire en grand en présentant un spectacle d’humour gratuit qui porte sur les droits des usagers. L’événement, qui aura lieu jeudi soir, au Centre de villégiature de la Dam-en-Terre, mettra en vedette l’humoriste Dominic St-Laurent. Le spectacle J’ai ben l’droit permet, grâce à l’humour, d’explorer 12 droits des usagers et cela à travers 12 tableaux bien différents. Les centres d’assistance et d’accompagnement aux plaintes sont nés à la suite de la création du régime d’examen des plaintes, il y a 25 ans. Le service gratuit et confidentiel existe dans la région. En plus du bureau d’Alma, un point de service existe à Chicoutimi.