L'actualité régionale express

GALE: LE CIUSSS NE RAPPORTE RIEN

(Jonathan Hudon) – Des cas de gale auraient été répertoriés au Lac-Saint-Jean, particulièrement dans le secteur de Roberval. Toutefois, la direction du CIUSSS du Saguenay-Lac-Saint-Jean ne peut confirmer s’il s’agit d’une situation problématique réelle.

Une publication sur les réseaux sociaux a provoqué un vent d’inquiétude et de réactions chez les internautes, mais la porte-parole au CIUSSS, Amélie Gourde, a précisé que la gale n’était pas une maladie à déclaration obligatoire. La santé publique ne fait donc pas de surveillance précise sur la situation, à moins d’être interpellée par les intervenants en santé du milieu concerné.

« La gale, c’est un peu comme les poux, a commenté Mme Gourde. Ça survient par vague, mais ce n’est pas dangereux. C’est moins contagieux que les poux parce que ça prend un contact prolongé de peau à peau pour qu’il y ait transmission. En cas de doute, on consulte un médecin. »

D’un point de vue technique, la gale est une dermatose fréquente cosmopolite prurigineuse et contagieuse due à un acarien, le Sarcoptes scabiei. Elle se distingue par la formation de sillons entre les doigts, dans le pli des poignets, des coudes ou des aisselles et sur les organes génitaux et les seins. Chez les nourrissons et les personnes âgées, il peut s’agir de vésicules, de pustules ou de nodules qui vont apparaître sur la tête et le cou. De façon générale, les symptômes s’aggravent durant la nuit.

Il existe différentes lotions ou crèmes pour traiter la gale. Un traitement massif est recommandé lorsque les personnes d’une même famille ou d’un regroupement sont infectées.

+

BILAN SATISFAISANT POUR LE 150e D'ALMA

(Annie-Claude Brisson) – Quelques mois après la fin des festivités, le bilan des Fêtes du 150e anniversaire d’Alma se définit comme un événement exceptionnel qui a su rallier la population. Plus de 83 000 personnes ont participé aux nombreuses activités qui ont été une réussite grâce à l’implication de plus de 750 bénévoles.

Le rapport d’activités du Comité des Fêtes du 150e anniversaire d’Alma a été présenté lors de la séance ordinaire du conseil municipal de la Ville d’Alma, lundi soir. 

Les festivités du 150e anniversaire d’Alma bénéficiaient d’un budget d’un peu plus d’un million de dollars, dont 405 000$ provenant de la Ville d’Alma. « Le Comité des Fêtes du 150e a présenté un bilan exceptionnel pour cette année de festivités. Parmi les éléments marquants, notons particulièrement la participation de la population avec plus de 83 000 spectateurs aux différentes activités de la programmation des Fêtes de même que la présence de 752 bénévoles qui ont consacré plus de 8000 heures en bénévolat aux événements de l’année 2017 », explique le conseiller municipal et vice-président du conseil d’administration des Fêtes du 150e d’Alma, Frédéric Tremblay.

Plus de 550 artistes, artisans et interprètes ont participé aux activités qui se déroulaient en 2017.

Le conseil municipal a souligné, lundi soir, l’immense travail du président du Comité des Fêtes du 150e anniversaire d’Alma, Michel Brassard, des administrateurs, des bénévoles et des employés.

+

DISPARU, PUIS RETROUVÉ

(Anne-Marie Gravel, Mélyssa Gagnon) – Un homme de 68 ans porté disparu depuis dimanche après-midi, à Saint-Thomas-Didyme, a finalement été retrouvé sain et sauf, lundi. L’homme était parti à la recherche de son chien et n’avait pas été revu depuis. Des membres de sa famille avaient signalé son absence en fin d’après-midi. La Sûreté du Québec (SQ) a effectué des recherches dimanche et lundi matin afin de tenter de le localiser. Le maître-chien et l’hélicoptère du corps policier ont été mis à contribution. Au moment de mettre sous presse lundi soir, la porte-parole de la SQ, Christine Coulombe, a confirmé avoir reçu l’information que l’homme avait été retrouvé. Les circonstances entourant sa disparition n’étaient toutefois pas encore connues.

+

RECORD DE CHALEUR

(Mélyssa Gagnon) – Il a fait très chaud dans la région, lundi. Le record de chaleur a été fracassé au Saguenay et a été égalé au Lac-Saint-Jean, selon des données diffusées par Météo Chicoutimi. À Bagotville, le mercure a atteint 29,4 degrés Celsius. Le dernier record pour un 17 septembre, au Saguenay, remontait à 2015, avec 28,1 degrés. Selon les données recueillies à Roberval, il a fait 28,4 au courant de la journée d’hier, soit l’équivalent du record de 1967.

+

TRAVAUX SUR LA  170

(Anne-Marie Gravel) – Des travaux d’asphaltage entraîneront un ralentissement de la circulation du 18 septembre au 12 octobre sur la route 170 dans l’arrondissement La Baie. La circulation s’effectuera en alternance sur une voie par direction entre la 5e Avenue et la rue Monseigneur-Dufour. Les travaux seront effectués entre 6h et 18h, du lundi au vendredi. Les entraves peuvent être modifiées en raison des conditions météorologiques.