L'actualité régionale express

PIÉTONNE HAPPÉE

Une dame dans la soixantaine a été heurtée par un véhicule, mardi matin, à 6 h 41. L’accident s’est produit au coin des rues Jacques-Cartier et Saint-Vallier, à quelques pas de l’hôpital de Chicoutimi. La victime a subi une fracture à une jambe. Sa vie n’est pas menacée. L’automobiliste n’aurait pas vu la dame. Il s’agit du deuxième triste événement à survenir en moins de 24 heures. Un septuagénaire a été heurté par un camion cube puis traîné sur plusieurs mètres lundi matin sur le boulevard Talbot. « L’automne, c’est une période critique. C’est la période où il y a le plus de piétons qui se font heurter par des véhicules. Il fait noir, les gens sont habillés en foncé, la chaussée est mouillée. Il faut redoubler de prudence », affirme Bruno Cormier, porte-parole du Service de police de Saguenay. 

+

FUGUEUSE RETROUVÉE

Maylodie Cloutier Séguin, jeune fille de 16 ans qui était portée disparue depuis le 21 octobre dernier, a été retrouvée saine et sauve. Les policiers de Saguenay ont publié un communiqué afin de confirmer l’information mardi matin.

+

NOUVELLE CONVENTION COLLECTIVE

Les salariés des carrières exploitées par Polycor dans la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean bénéficieront d’une augmentation salariale de 30 % sur les trois prochaines années. C’est ce qui découle d’une nouvelle convention collective, valide jusqu’au 30 septembre 2021, ratifiée par les employés membres du syndicat des Travailleurs et Travailleuses unis de l’alimentation et du commerce, section locale 501 (TUAC 501). Ils occupent des postes de carrier-foreur, d’opérateur de pelle et d’opérateur de chargeur sur roues et camion-benne. Parmi les autres gains, il y a notamment la réduction de la semaine de travail qui passe de 44 à 40 heures, ainsi que l’ajout d’une cinquième semaine de vacances après 25 ans de service continu. « Membres des TUAC depuis 1999, les salariés des carrières exploitées par Polycor au Saguenay-Lac-Saint-Jean continuent de consolider et de bonifier leurs conditions de travail par l’entremise de la négociation collective. C’est un des nombreux avantages de faire partie d’un syndicat d’envergure internationale comme le sont les TUAC au Québec », a déclaré par voie de communiqué Daniel Nadeau, directeur pour l’Est-du-Québec aux TUAC 501.

+

GASPILLAGE ÉVITÉ

Les frigos libre-service de Chicoutimi sont remisés pour la période hivernale. Au cours des 15 dernières semaines, ils auront permis d’éviter le gaspillage de 1200 kg de fruits et légumes et 900 pains. Le comité sécurité alimentaire de Chicoutimi dresse un bilan positif du projet de frigos libre-service. « Les frigos ont suscité un engouement auprès de la population. Un bon roulement de denrées a été assuré par nos partenaires et les gens de la population. Nos partenaires nous ont fourni chaque semaine au moins 80 kg de fruits et légumes et plus de 60 pains pendant 15 semaines », affirme le comité dans un communiqué. Pour la quatrième année du projet, quatre frigos étaient à la disposition des gens dans des quartiers différents de Chicoutimi. L’un d’eux était installé sur le perron de l’Église Saint-Nom-de-Jésus à Rivière-du-Moulin, un second au Café Jeunesse situé au coin des rues Jacques-Cartier et Petit, un troisième sur la rue Saint-Augustin dans le quartier Saint-Paul, et un dernier à l’Éco-Fripes Roussel de Chicoutimi-Nord. Pour remplir les frigos, en plus de la population, le comité a pu compter sur différents partenaires, notamment Moisson Saguenay-Lac-Saint-Jean, la Ville de Saguenay, le Centre de formation professionnelle de Jonquière, la Charcuterie de la Gare, la Boulangerie St-Méthode, la Paroisse St-François-Xavier, le Café-Jeunesse de Chicoutimi, le Service budgétaire et communautaire de Chicoutimi, la Ferme du Ruisseau et Imprima. Les frigos seront de nouveau accessibles au printemps prochain.