L'actualité régionale express

ALCOOL AU VOLANT

(Stéphane Bégin) – Deux jeunes femmes ont réglé des dossiers de conduite avec les facultés affaiblies par l’alcool, mardi, au Palais de justice de Chicoutimi. Une femme a été interceptée par les policiers de Saguenay après avoir été aperçue roulant à contresens sans que les phares de nuit aient été allumés sur son véhicule. La conductrice sans antécédent judiciaire a été arrêtée après avoir fait une crevaison. Les symptômes de facultés affaiblies étaient apparents, surtout que les taux enregistrés ont été de ,224 et ,241, soit trois fois la limite autorisée de ,08 pour la deuxième mesure. Elle a été condamnée à une amende de 1500 $ et ne peut conduire pour une période de 12 mois. Dans un autre dossier, une conductrice a écopé d’une amende de 1250 $ pour une affaire de conduite en état d’ébriété survenue à Québec. La dame a soufflé ,179 au taux le plus bas, ce qui est tout de même deux fois plus élevé que la limite.

+

FUITE DE GAZ À L'UQAC

(Franceska Hébert) – Une douzaine de pompiers et une équipe d’Énergir ont dû être dépêchés dans le stationnement de l’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC) en fin d’après-midi mardi pour une fuite de gaz. Un entrepreneur privé qui s’affairait à des travaux de réfection du trottoir aurait accroché une conduite souterraine de deux pouces, forçant l’évacuation de trois résidences étudiantes et du pavillon de médecine de l’UQAC. Il aura fallu près de 4 h 30 aux équipes d’urgence pour colmater la fuite, mais aucun blessé n’a été rapporté.

+

INCENDIE DE CARTON

(Andréane Vallée) – Un incendie s’est déclaré à l’intérieur du 1025 des Pins à Alma en début d’après-midi mardi. Cet édifice dont une partie appartient maintenant au groupe Coderr fait la récupération de carton et de papier. Selon le directeur de la régie intermunicipale en sécurité incendie, Bernard Dallaire, le brasier a été causé par des travaux à chaud à l’intérieur du bâtiment. « De la coupe de métal s’est faite trop près des ballots de carton, et c’est ce qui a causé le début d’incendie. Par contre, les employés présents ont été très réactifs et avaient pratiquement contrôlé les flammes lors de notre arrivée », a-t-il expliqué. Une quinzaine de pompiers ont été dépêchés sur place. Pour l’instant, les pertes financières n’ont pas été estimées. « On va regarder ça dans les prochains jours. Ça va dépendre du nombre de ballots », a expliqué le directeur général adjoint du Groupe Coderr, Dave Gosselin. L’entrepôt contenait seulement des ballots de carton, de papier ainsi que de plastique recyclé.

UNE COLLECTE POUR L'INCENDIE DE DIMANCHE

(Andréane Vallée) – Une collecte est organisée afin d’aider la famille qui a été secourue des flammes dans l’incendie qui a ravagé un immeuble commercial sur l’avenue du Pont Nord à Alma dimanche soir.

Une page Facebook a été créée par une amie de la famille afin de trouver des vêtements pour un jeune garçon de 11 ans, ainsi que pour une jeune fille de 13 ans. Des articles pour bébé sont aussi demandés puisque tout était dans l’appartement au-dessus du bar laitier.

« Ils n’ont pas juste perdu des vêtements, mais aussi tous leurs effets scolaires. Ils étaient prêts pour la rentrée », explique l’instigatrice de la collecte, Marie-Ève Trottier.

« Ma mère s’était aussi équipée avec tout ce qui était nécessaire pour l’arrivée de ma petite sœur au début du mois d’octobre. On n’a plus rien, plus de vêtements, plus de couches, plus de meubles... », raconte Marianne Lafrance, la fille de la femme qui a été sortie du brasier par un concitoyen.

« Nous avons commencé ce matin, et déjà une trentaine de personnes se sont manifestées. C’est génial de voir l’entraide que peut avoir une communauté », termine Marie-Ève Trottier.

Toute personne qui est intéressée à donner du matériel peut visiter la page Facebook « Collecte de dons — Petite famille d’Alma » afin d’entrer en communication avec l’une des trois organisatrices.

+

NOUVELLE SIGNALISATION AU CENTRE-VILLE D'ALMA

(Andréane Vallée) – Une nouvelle signalisation est entrée en vigueur depuis peu au centre-ville d’Alma. Le coin des rues Saint-Joseph, Scott et de la côte du Collège a été réaménagé à la suite de plusieurs plaintes reçues par la Ville. « Le conseil municipal a dit oui à ce projet au printemps, et les travaux ont été réalisés cet été. Nous avons procédé à une modification de l’accès à l’intersection à partir de la rue Scott ainsi que l’ajout d’un arrêt obligatoire sur la rue Saint-Joseph », explique la conseillère en communication de la Ville d’Alma, Audrey-Claude Gaudreault. Selon les informations fournies par la Ville, seulement deux collisions ont été répertoriées à cette intersection du centre-ville dans les trois dernières années. Plusieurs plaintes de citoyens ont mené au réaménagement de l’intersection. « Les gens qui avaient l’habitude de passer par là ne se posaient plus vraiment de question, mais pour les nouveaux résidants, ou les touristes, c’était plutôt problématique vu la configuration particulière de ce croisement », ajoute Mme Gaudreault.