L'actualité régionale express

Déjà des vols de motoneiges

(Patricia Rainville) – L’an dernier, les policiers de Saguenay ont répertorié une cinquantaine de vols de motoneiges sur le territoire. Déjà, les policiers ont reçu des appels pour des vols, même si l’hiver ne fait que commencer. La Sécurité publique de Saguenay (SPS) invite donc les propriétaires de motoneiges à redoubler de prudence. Elle y va de quelques recommandations, afin de limiter le nombre de vols. Premièrement, il est conseillé de ne jamais laisser la clé sur l’ignition, et ce, même pour quelques minutes et même si l’engin est stationné dans le garage. «Si votre motoneige est dans une boîte de camion ou sur une remorque, prenez soin de la verrouiller avec un dispositif ou à l’aide d’une chaîne et d’un câble. De plus, lorsque vous êtes dans un restaurant, un bar ou même un relais, essayez de garder à vue votre motoneige. Et lorsque vous dormez à l’hôtel, vérifiez si l’endroit où entreposer votre motoneige est sécuritaire et pensez à la verrouiller», préviennent les policiers de la SPS.

Intercar: des Express durant les Fêtes

(Patricia Rainville) – Intercar offrira des trajets express durant la période des Fêtes. Les 22, 23, 24, 28, 29, 30 et 31 décembre, de même que les 2 et 3 janvier, les usagers pourront voyager entre le Saguenay-Lac-Saint-Jean et Montréal sans devoir faire de transfert ni d’arrêt. Ces trajets seront disponibles à compter de 9h à Jonquière et 9h35 à Chicoutimi. L’arrivée à Montréal est prévue à 15h45. Dans l’autre direction, le départ de Montréal se fera à 11h pour une arrivée qui est prévue à 17h à Chicoutimi et à 17h30 à Jonquière. Par ailleurs, il y aura également un départ par jour dans chaque direction entre le Lac-Saint-Jean (Alma et Saint-Félicien) et Québec. De plus, il est possible pour les voyageurs du Saguenay et du Lac-Saint-Jean de se rendre sur la Côte-Nord, mais ils devront faire un transfert à Québec, où les voyageurs pourront ensuite se diriger vers Sept-Îles, Baie-Comeau ou Port-Cartier. Pour de plus amples renseignements, visitez le intercar.ca.

Chasse : récolte de cerfs de Virginie

(Patricia Rainville) – Au Saguenay-Lac-Saint-Jean, 67 cerfs de Virginie ont été abattus lors de la saison de chasse 2017. Il s’agissait de la deuxième saison où cette chasse était permise dans la région. L’an dernier, 30 bêtes avaient été récoltées. Les modalités d’exploitation mises en place par le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs permettent d’assurer une mise en valeur du cerf de Virginie, tout en assurant la pérennité des populations considérées marginales au Saguenay-Lac-Saint-Jean. À l’échelle provinciale, 53 010 cerfs de Virginie ont été chassés par un peu plus de 141 500 chasseurs. Ainsi, environ un chasseur sur trois a pu mettre la main sur un cerf cette année, puisque le succès global de chasse au Québec (excluant l’Île d’Anticosti) est de 34 %,un taux de succès comparable à la moyenne des dix dernières années.

Bilan satisfaisant, estime Arianne Phosphate

(Pascal Girard) – «Il nous a fallu beaucoup de temps pour nous rendre là où nous sommes, mais aujourd’hui, nos actionnaires sont les propriétaires de l’un des meilleurs actifs de phosphate au monde, a déclaré Brian Ostroff, chef de la direction d’Arianne Phosphate, par voie de communiqué. Tout notre travail, et celui des parties indépendantes qui ont effectué des vérifications diligentes de notre projet, ont démontré la robustesse du projet du Lac à Paul et maintenant nous mettons l’emphase sur le développement et la concrétisation de tout ce travail acharné. Nous prenons au sérieux la place importante qu’Arianne jouera dans l’avenir de la région et cherchons à concrétiser cela pour nos investisseurs, les Premières Nations, les parties prenantes locales et la communauté dans son ensemble.» L’entreprise est toujours en attente d’un investisseur majeur pour lancer l’exploitation.

Thomas Allard honoré par le Séminaire

(Patricia Rainville) – C’était jour de récompense, jeudi, au Séminaire de Chicoutimi. En effet, dans le cadre des activités des Fêtes, la direction soulignait l’excellence, en remettant la médaille académique du Gouverneur général à l’élève de cinquième secondaire ayant eu la meilleure moyenne de l’année. C’est Thomas Allard qui a été honoré. Le jeune homme, qui a terminé ses études secondaires en juin dernier, avait obtenu une moyenne de 93,8%.

Thomas Allard est ici entouré de la directrice des services pédagogiques du Séminaire de Chicoutimi, Bianca Tremblay, et du directeur Louis Prévost.

La marche du partage

(Patricia Rainville) – Les élèves, les professeurs et la direction de l’école secondaire Camille-Lavoie d’Alma ont marché, jeudi, afin d’amasser des denrées pour les plus démunis. Cette belle gang a déambulé dans les rues d’Alma à compter de 11 h. L’objectif était de récolter 250 kilos de denrées en dons, que les élèves et le personnel ont remis à l’organisme Moisson d’Alma en après-midi.

Cette belle gang a déambulé dans les rues d’Alma à compter de 11 h.