L'actualité régionale express

Un suspect toujours recherché

(Anne-Marie Gravel) – Un homme dans la mi-vingtaine est toujours recherché relativement à un vol à main armée commis vendredi soir à la station-service Ultramar située à l’angle des rues Price et Sainte-Anne à Chicoutimi. L’individu s’est présenté à la station-service à 19 h 11, puis a sorti un couteau de sa poche afin d’exiger que le caissier lui remette le contenu du tiroir-caisse. Le commis a obtempéré, et le voleur a quitté les lieux en moins d’une minute. Il a pris la fuite à pied en empruntant la rue Price en direction ouest. Personne n’a été blessé. Le suspect recherché est un homme mince qui mesure environ 5 pieds 6 pouces. Au moment du délit, il portait des pantalons foncés, un chandail à capuchon noir avec des lignes blanches, un cache-cou noir et blanc et un bandeau noir et blanc. Les policiers disposent de bandes vidéo issues de la caméra de surveillance de l’endroit. Toute personne qui détient des informations sur les événements est priée de communiquer avec les services policiers.

Réparation de la glissière de sécurité

(Denis Villeneuve) – Au cours des prochains jours, le ministère de Transports devrait procéder à la réparation de la glissière de sécurité endommagée de la bretelle Roussel du pont Dubuc.

Depuis janvier, les automobilistes qui circulent sur le pont Dubuc en direction nord constatent que la glissière de sécurité a subi des dommages résultant d’une perte de contrôle par un automobiliste. 

Selon Andréanne Duchesne, porte-parole du ministère, la fonte des neiges et la période de dégel devraient permettre aux travailleurs de remédier à la situation avec l’implantation de nouveaux poteaux de bois et d’une glissière de métal.

Mme Duchesne a précisé que le travail serait effectué d’ici la fin de la semaine ou en début de semaine prochaine.

Automobile c. lampadaire

(Mélyssa Gagnon) – Un automobiliste a percuté un lampadaire au coin des boulevards Auger et Maurice-Paradis, à Alma, vers 15 h 15 lundi. Selon la Sûreté du Québec (SQ), l’homme aurait perdu la maîtrise de son véhicule et se serait dirigé tout droit vers le réverbère. Sous la force de l’impact, le poteau a été sectionné et s’est écrasé en plein milieu de la chaussée. Le conducteur a été arrêté par les policiers pour conduite avec les facultés affaiblies. La circulation a été temporairement perturbée dans le secteur, mais personne n’a été blessé.

Achat d’un animal à pâques: un pensez-y-bien selon le MAPAQ 

(Mélyssa Gagnon) – À quelques jours de Pâques, le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ) met en garde les citoyens qui songent à offrir un poussin, un caneton ou un lapereau à un proche.

Dans un communiqué émis lundi, le Ministère rappelle que l’achat d’un animal est une décision qui doit être mûrement réfléchie puisque ces bêtes, bien qu’elles soient mignonnes quand elles sont petites, deviennent rapidement grandes. «Par exemple, un lapin a une espérance de vie d’environ 10 ans. Malheureusement, chaque année, de nombreux animaux tels que des poussins, des canetons et des lapereaux sont abandonnés par leurs récents propriétaires», peut-on lire dans le communiqué du MAPAQ.

La population est donc invitée à faire preuve de prudence et à prendre certains aspects en compte dans le processus de réflexion. «Pensons notamment à la capacité de répondre aux besoins essentiels de l’animal tout au long de sa vie, comme la baignade pour les canards, de même qu’aux coûts relatifs à l’entretien, comme les soins vétérinaires et l’achat de nourriture», est-il indiqué.

La transmission des maladies est aussi un pensez-y-bien. Les femmes enceintes, les jeunes enfants et les personnes âgées ou celles dont le système immunitaire est affaibli demeurent vulnérables. Pour prévenir la transmission de maladies, le MAPAQ recommande de confiner les animaux dans un habitat qui est conçu pour eux afin d’éviter de contaminer l’environnement des personnes qui les côtoient. Il est aussi suggéré de ne pas embrasser un animal ni de l’approcher de son visage. Enfin, le lavage des mains immédiatement après un contact est impératif. Pour plus d’informations : www.mapaq.gouv.qc.ca/paques.