L'actualité régionale en bref

AMENDE DE 5000 $ POUR GAZON SAVARD

(SB) — Gazon Savard devra payer 5000$ pour avoir épandu des biosolides sur des terres agricoles, à Chicoutimi, à 30 mètres des habitations en octobre 2016. Le Tribunal administratif du Québec (TAQ) confirme cette sanction imposée par le ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MELCC), que Gazon Savard contestait. L’entreprise prétendait d’abord avoir été mise au courant qu’un employé avait fait une erreur lors de l’épandage de matières résiduelles fertilisantes composées de biosolides provenant de l’usine de traitement de Saguenay, avant de se raviser et de mettre la faute sur un agronome. Le juge a cru la première version. Les principales questions en litige tournaient autour de la présence possible d’agent pathogène et des odeurs. La norme d’épandage des biosolides est variable selon sa composition, mais elle doit être faite à au moins 75 mètres des résidences. Le TAQ a jugé que Gazon Savard avait commis un acte dont la gravité des conséquences était «modérée», et a donc réitéré la sanction de 5000$ imposée à l’entreprise. 

+

RADIFF QUITTE EN GRAND

(NB) — Le colonel William «Fat Daddy» Radiff a terminé sa carrière de pilote de chasse de façon éclatante, les 22 et 23 juin, en dirigeant l’attaque massive des CF-18, la «Mass Attack», lors du Spectacle aérien international de Bagotville. 

Celui qui poursuivra éventuellement sa carrière à Ottawa, après une formation à Toronto, gardera ainsi un précieux souvenir de son passage à la tête de la Base de Bagotville et de la 3e Escadre. 

On le voit entouré des pilotes qui ont participé à la démonstration en sa compagnie, le Flight lieutenant Edward «Eddy» Craig, pilote britannique terminant un échange avec l’Aviation royale canadienne, pilote du troisième jet, le lieutenant-colonel Jody «Flea» Edmonston, passager du quatrième CF-18 piloté par le capitaine Bernard «Chingo» Csabai (deuxième à partir de la droite), le LCol. Jared «Skitzo» Penney, commandant de l’escadron 433, passager du deuxième CF-18 piloté par le LCol. 

Timothy «Donor» Woods, commandant en fin de mandat de l’Escadron 425. Tout juste à côté du colonel Radiff, le capitaine Pierre-David «Slam’r» Boivin, originaire de Chicoutimi, pilote du cinquière chasseur, et le capitaine Conor «Swayze» Anson-Cartwright (à l’extrême droite), pilote du sixième jet.

(NB) — Le colonel William «Fat Daddy» Radiff a terminé sa carrière de pilote de chasse de façon éclatante, les 22 et 23 juin, en dirigeant l’attaque massive des CF-18, la «Mass Attack», lors du Spectacle aérien international de Bagotville. 

Celui qui poursuivra éventuellement sa carrière à Ottawa, après une formation à Toronto, gardera ainsi un précieux souvenir de son passage à la tête de la Base de Bagotville et de la 3e Escadre. 

On le voit entouré des pilotes qui ont participé à la démonstration en sa compagnie, le Flight lieutenant Edward «Eddy» Craig, pilote britannique terminant un échange avec l’Aviation royale canadienne, pilote du troisième jet, le lieutenant-colonel Jody «Flea» Edmonston, passager du quatrième CF-18 piloté par le capitaine Bernard «Chingo» Csabai (deuxième à partir de la droite), le LCol. Jared «Skitzo» Penney, commandant de l’escadron 433, passager du deuxième CF-18 piloté par le LCol. 

Timothy «Donor» Woods, commandant en fin de mandat de l’Escadron 425. Tout juste à côté du colonel Radiff, le capitaine Pierre-David «Slam’r» Boivin, originaire de Chicoutimi, pilote du cinquière chasseur, et le capitaine Conor «Swayze» Anson-Cartwright (à l’extrême droite), pilote du sixième jet.

+

FORMATION AU PARC AVENTURES CAP JASEUX

(NB) — Les employés du parc aventures du Cap Jaseux ont participé à une journée de formation en début de saison sur le site aménagé en bordure du fjord du Saguenay pour prendre connaissance de toutes les possibilités offertes dans les différentes offres d’activités. 

Le parc possède des unités d’hébergement comme des maisons dans les arbres, des sphères suspendues et des dômes avec vue panoramique très populaire auprès de la clientèle internationale.

+

DEUX SERVICES SOUS UN MÊME TOIT AU CARREFOUR JEUNESSE-EMPLOI

(NB) — Les points de service du Carrefour jeunesse-emploi (CJE) des Bleuets et de Portes Ouvertes sur le Lac, à Dolbeau-Mistassini, se retrouvent maintenant sous le même toit. 

Les deux organismes d’aide à la recherche d’emploi sont dorénavant situés au 1201, rue des Érables. Le CJE des Bleuets et Portes Ouvertes sur le Lac viennent en aide à la main-d’oeuvre en recherche d’un travail, «qu’elle soit jeune, expérimentée, immigrante ou nouvelle arrivante», écrit-on dans un communiqué. 

On pourra y faire de l’accompagnement ou référer la clientèle aux services appropriés, selon les besoins. Ces ressources proposent maintenant des services complémentaires, au bénéfice des usagers. 

+

ÉCOLE DE LANGUES

(NB) — Le Centre linguistique du Cégep de Jonquière accueillait, du 8 au 17 juillet, l’Institut d’été de l’Association canadienne des professionnels de l’immersion (ACPI), alors que 21 professionnels des programmes d’immersion française du Canada et des États-Unis ont assisté à des formations et découvert la région. 

Les participants à cet institut d’été proviennent de l’Ontario, du Manitoba, de la Saskatchewan, du Québec, de la Colombie-Britannique et de l’État de Washington. 

Pendant leur séjour, des ateliers sur la création littéraire et la structure du dialogue étaient notamment prévus, en plus de la visite d’attraits touristiques régionaux.