L'actualité régionale en bref

UN ACCIDENT CAUSE UN BOUCHON

Un accident survenu à l’entrée du pont Dubuc un peu avant 18 h mercredi a causé un ralentissement majeur à Chicoutimi. Une voiture qui circulait en direction nord s’est retrouvée sur le côté, forçant l’intervention des pompiers. Selon le chef aux opérations de Chicoutimi, Yannick Bouchard, les pinces de désincarcération ont été utilisées et l’opération s’est étalée sur une quarantaine de minutes. La conductrice n’a pas eu à être transportée à l’hôpital. Le conseiller municipal de Chicoutimi-Nord, Marc Pettersen, a déploré que la fermeture de la passerelle d’accès depuis le boulevard Saguenay ait empêché d’y détourner la circulation le temps de l’intervention. « En plus, je viens d’apprendre qu’elle sera démolie le printemps prochain. Le MTQ nous avait pourtant dit qu’ils la démoliraient seulement à la fin des travaux. Je trouve ça inacceptable. Ils nous coupent un accès essentiel en cas d’urgence. J’ai d’ailleurs envoyé un courriel à la ministre Laforest », a raconté le conseiller en entrevue téléphonique. Il entend d’ailleurs déposer une résolution à la prochaine séance du conseil d’arrondissement pour demander officiellement d’annuler la démolition de la bretelle.

+

L'AIDE ALIMENTAIRE EN HAUSSE DE 17%

Selon des données tirées du Bilan-Faim 2018, Moisson Saguenay-Lac-Saint-Jean a connu en 2018 une hausse de 17 % des demandes d’aide alimentaire d’urgence par rapport à 2017. Ainsi, ce chiffre est passé à 44 810 demandes par mois. Sur l’ensemble de ces demandes, 88,4 % proviennent de ménages avec enfants ou de personnes vivant seules. Chaque mois, l’organisme dessert 8895 personnes, soit 1983 de plus qu’en 2017. « Le rôle essentiel des Moissons demeure une évidence avec les données du Bilan-Faim 2018 : la demande est toujours à la hausse. Nous avons la responsabilité collective d’assurer la sécurité alimentaire sur tout le territoire du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Or, actuellement, les ressources ne suffisent pas. Nos services sont vitaux et doivent être reconnus comme essentiels au mieux-être des personnes fragilisées », a déclaré, par voie de communiqué, Carole Simard, la directrice de l’organisme. Moisson Saguenay–Lac-Saint-Jean a pour mission de recueillir, entreposer et distribuer des denrées alimentaires à ses membres.

+

PROJETS JEUNESSE DANS LA RÉGION

Le député de Dubuc, François Tremblay, invite les organismes jeunesse de la région à présenter leur projet pour le nouveau programme « Projets jeunesse locaux ». Il vise à soutenir des initiatives qui permettront la réalisation des priorités jeunesse d’une ou de plusieurs municipalités. Le programme aide à accroître la capacité des organisations d’agir localement pour le mieux-être des jeunes, indique le communiqué. La période de dépôt de projets se termine le 25 février. Chaque projet, d’une étendue maximale d’un an, sera admissible à une aide d’au plus 50 000 $. Le présent appel de projets est doté d’une enveloppe d’un million de dollars. 

+

PALACE: LES APPELS D'OFFRES SONT LANCÉS

Le projet de rénovation et d’agrandissement du Théâtre Palace Arvida a franchi une étape importante mercredi alors que les appels d’offres ont été lancés par Diffusion Saguenay. Les soumissions devront être reçues au plus tard le 4 mars 2019. Le conseiller municipal du secteur, Carl Dufour, s’est réjoui de la nouvelle en publiant un message sur sa page Facebook. Il s’agit d’un investissement de 4,9 M$. Le théâtre est fermé depuis 2014.