L'actualité régionale en bref

Les étudiants de l’UQAC à l’étranger de retour

Parmi les dix étudiants étrangers canadiens à l’extérieur du pays recensés par l’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC), six sont de retour dans la région, un arrivera la semaine prochaine et trois autres ont décidé de demeurer à l’extérieur du pays. « Nous avons fortement recommandé à tous ces étudiants de revenir ici au Saguenay–Lac-Saint-Jean, mais la décision revient à eux. Ce sont des adultes », a mentionné la directrice du Bureau des affaires publiques de l’UQAC, Marie-Karlynn Laflamme. Pour ce qui est des cours offerts à distance, Marie-Karlynn Laflamme mentionne que ce virage en milieu de session est un travail « colossal » actuellement. « Nous sommes en train de déployer tous les systèmes informatiques et de répertorier les besoins actuels des étudiants. » Elle précise que tout se fait en collaboration avec les professeurs ayant des directions de programmes et que les élèves seront au courant des avancées. 

+

L'Érablière Au Sucre d'Or mise sur la livraison

Pour faire face à la situation actuelle liée à la COVID-19, le propriétaire de l’Érablière Au Sucre d’Or, Sylvain Néron, a décidé de miser sur la production et sur la livraison de produits d’érable à travers la région.

Suite à la fermeture obligatoire de son entreprise à Laterrière dimanche dernier, Sylvain Néron avoue vivre dans une situation « bien triste » actuellement.

« Ce n’est pas rose, on est en début de saison, la partie la plus importante. Nous devons nous rabattre sur la production en souhaitant obtenir de bons résultats. » 

D’ailleurs, l’érablière offre maintenant la possibilité aux citoyens confinés à la maison « d’organiser une partie de tire d’érable sur neige dans [leur] cour arrière », une initiative mise en place pour répondre à leurs difficultés actuelles. « Nous offrons la possibilité aux gens de faire livrer des produits d’érable dans tout le Saguenay-Lac-Saint-Jean », précise le propriétaire de l’érablière.

Ce dernier se montre également optimiste devant ce qui se passe présentement et est d’avis que les gens de la région sont conscients de l’importance de l’achat local. 

« J’ai déjà eu des approches avec des entreprises [d’ici] pour placer mes produits dans leurs magasins. Ça nous encourage ! », soutient-il.

+

PFR limite l'accès à ses usines

N’entre pas qui veut dans les usines de Produits forestiers Résolu (PFR) au Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Depuis le début de la crise du coronavirus, la direction de Produits forestiers Résolu a émis des directives afin d’éviter que la maladie ne se propage au sein de ses installations, a indiqué Karl Blackburn, directeur principal, Affaires publiques et relations gouvernementales chez PFR.

Les directives émises aux employés dès le début de la pandémie visent à empêcher tout membre du personnel de se déplacer à l’étranger tandis que les visites industrielles et visites d’étudiants toutes catégories ont été rayées du calendrier.

Dans les cas des fournisseurs, employés de sous-traitants qui ont à se rendre impérativement dans les usines, ces derniers doivent se prêter à un protocole en remplissant un formulaire comportant des questions sur l’un ou l’autre des symptômes associés à la grippe. En cas de présence de ces symptômes, les personnes sont refusées à l’entrée. « Dans le contexte actuel, tout le monde est prêt à faire le nécessaire et respecte les règles. On ne ménage rien », affirme M. Blackburn.

Interrogé afin de savoir si PFR subit encore les contrecoups de l’autre crise ferroviaire, M. Blackburn affirme que tout entre dans l’ordre graduellement et que seule la scierie de Comtois demeure encore arrêtée.

+

Le Colloque des ressources humaines remis à l’an prochain

Le Colloque de gestion des ressources humaines du Saguenay-Lac-Saint-Jean, qui devait se tenir en mai, est reporté à l’an prochain. Les récentes mesures sanitaires mises en place entourant la COVID-19 obligent le Groupe de gestion des ressources humaines du Saguenay–Lac-Saint-Jean à reporter son 34e colloque au 6 mai 2021. Au cours des dernières heures, le comité organisateur a eu une discussion sur les décisions à prendre par rapport à l’événement. « Considérant les différentes décisions prises par les autorités compétentes et au vu de la situation qui évolue d’heure en heure, nous en sommes venus à cette conclusion », commente Me Sylvain Bouchard, président du comité organisateur.

+

Port de Saguenay: les marins invités à rester à bord

Les marins étrangers qui voguent sur le Saguenay et fréquentent les installations de Port de Saguenay sont invités à demeurer à bord de leur navire, afin d’éviter la propagation de la Covid-19. Selon Carl Laberge, directeur de Port de Saguenay, même si la pratique est plutôt rare, les marins qui fréquentent les installations de Grande-Anse ont le droit de mettre le pied à terre afin de se rendre à Bagotville ou ailleurs lorsqu’ils terminent leur séjour de travail sur un bateau. « Ces temps-ci, les marins ne cherchent pas à être en contact avec l’extérieur. Nous avons tout de même émis une directive aux capitaines visant à ce que leurs marins restent à bord », explique le directeur. Du côté des installations portuaires de Port-Alfred, l’agence maritime opérée par Rio Tinto, l’appel du Quotidien n’a pas été rendu. 

+

Conseils: les demandes des citoyens traitées au greffe à Saguenay

En raison de la COVID-19, l’hôtel de ville de Saguenay s’isole. Dorénavant, toutes les séances du conseil municipal et des conseils d’arrondissement se dérouleront à huis clos. Elles seront fermées autant aux journalistes qu’aux citoyens. La mairesse Josée Néron propose même aux conseillers de participer à la séance du conseil par voie téléphonique, comme cela se fait ailleurs dans la région. Les citoyens pourront cependant continuer de poser des questions, mais ils devront les adresser par courriel à : greffe@ville.saguenay.qc.ca ou par téléphone au 418 698-3260, et ce, jusqu’à 18 h, soit une heure avant le début de la séance du conseil. Elles seront traitées par ordre d’arrivée. Dans un communiqué de presse, le cabinet de la mairesse indique que la période des questions ne devra pas excéder 30 minutes et que celles restées en suspens seront traitées et répondues par le personnel du cabinet. La séance sera retransmise en direct, comme d’habitude, sur MaTV, alors que celles des arrondissements de Chicoutimi, Jonquière et La Baie le seront en direct sur le site Internet de Saguenay. 

+

Roberval: les bâtiments municipaux fermés au public

Les bâtiments municipaux de la Ville de Roberval ne seront plus accessibles au public à compter de jeudi, 8h. Cette mesure n’empêche pas le maintien des services essentiels et de soutien à la population. Les citoyens doivent, pour une période indéterminée, s’en tenir à des communications par téléphone ou par courriel ainsi qu’à l’utilisation de services en ligne existants. Une assistance technique est ainsi disponible au 418 275-0202 soit du lundi au vendredi de 8h30 à midi et de 13h à 16h. En plus du numéro de téléphone général, la Ville de Roberval dispose d’une section commentaire ou requête via son site Internet ainsi que d’une page Facebook et d’un compte Instagram. « Les ressources demeurent en place pour assurer la continuité des services à la population au cas par cas, par téléphone. Il est aussi important de préciser qu’un plan de relève interne permettra de maintenir les services et d’assurer les remplacements aux postes critiques si requis », lit-on dans une communication écrite transmise mercredi en fin de journée. Le service des communications de la ville de Roberval assure que le centre de coordination des mesures d’urgence suit de près l’évolution de la situation. 

+

Bloc québécois: les effectifs des bureaux régionaux réduits

Les bloquistes Mario Simard et Alexis Brunelle-Ducceppe réduisent leurs effectifs des bureaux de circonscription, le tout dans le but de favoriser le télétravail. Les deux élus, quant à eux, seront disponibles sept jours sur sept. Les personnes dans le besoin sont invitées à communiquer avec les équipes de Mario Simard et d’Alexis Brunelle-Duceppe par téléphone, par courriel ou par Facebook. Ils précisent que « [leur équipe ] sera joignable la fin de semaine pour les urgences liées au coronavirus COVID-19. Ces derniers en ont fait l’annonce par voie de communiqué, mercredi. Selon Alexis Brunelle-Duceppe, le nouvel horaire ne réduirait pas la couverture de services. « Les gens pourront nous joindre tous les jours, pas question que les gens se retrouvent sans personne à qui parler en pleine crise. Les gens nous ont élus pour qu’on fasse notre travail de députés; ça inclut être présent dans les moments difficiles. De plus, on ne diminuera pas l’effectif en semaine; on est en mode service! », explique-t-il. De son côté, Mario Simard tient à rassurer les citoyens concernant les nouvelles mesures annoncées ce matin par le gouvernement fédéral pour les entreprises, soit les personnes ne bénéficiant pas de l’assurance-emploi et les travailleurs autonomes. « On ne connaît pas encore les formalités de ces programmes, mais soyez certains que nos équipes et nous sommes prêts à les mettre en application dès leur entrée en vigueur. » Les élus bloquistes invitent également les Québécoises et les Québécois coincés à l’étranger à les joindre pour toute assistance.