L'actualité régionale en bref

La population de Roberval et des alentours est conviée à deux soirées où les enseignements traditionnels et les légendes autochtones seront respectivement à l’honneur, dans le cadre de la Semaine culturelle du projet MAMO/U de la Commission scolaire du Pays-des-Bleuets, les 14 et 16 mai.

Le projet a été lancé en 2016 afin de favoriser l’intégration des élèves autochtones fréquentant les écoles primaires de Roberval. 

Selon la responsable Alice Côté, leur nombre est grandissant et a atteint la cinquantaine cette année. Ainsi, plusieurs activités sont prévues du 13 au 17 mai pour les jeunes des écoles Notre-Dame et Benoît-Duhamel, en collaboration avec l’Institut Tshakapesh de Sept-Îles.

Un shaputuan, une grande tente traditionnelle autochtone, sera notamment érigé dans la cour de l’école Benoît-Duhamel. C’est là que se dérouleront les deux soirées où musique autochtone, thé, tisane boréale et banique seront notamment de la partie, gratuitement. 

Le programme La rencontre Québécois-Autochtones  de l’Institut Tshakapesh sera proposé aux jeunes. Il a pour but de favoriser une perception plus juste des Premières Nations au sein de la société québécoise. 

« Les participants seront amenés à faire preuve d’ouverture face aux différences culturelles, à développer une vision à la fois positive et réaliste de l’univers autochtone et à combattre les préjugés », décrit, par voie de communiqué, la conseillère en communication de la Commission scolaire du Pays-des-Bleuets, Marie-Ève Bernard.

+

12  DÉFIS ENTRE COLLÈGUES

Les entreprises sont invitées à renforcer leur esprit d’équipe le 1er juin en accomplissant la course à obstacles Les 12 défis d’Alexis Le Trotteur au parc industriel de Jonquière.

Pour sa deuxième édition, l’événement organisé par l’Association des parcs industriels de Jonquière (ADPIJ) permettra d’amasser de l’argent pour le Fonds de dotation santé Jonquière, qui finance l’achat d’équipements médicaux. Un parcours adapté de cinq kilomètres a été conçu par quatre étudiants du Cégep de Chicoutimi dans le cadre de leur cours en gestion de projet.

« En plus de contribuer financièrement à la mission du Fonds de dotation Santé Jonquière, l’inscription à une telle activité favorise la cohésion d’équipe, consolide les liens d’affaires entre les entreprises et encourage celles-ci à innover quant aux actions qu’ils prennent pour améliorer le climat de travail », affirme le directeur général de l’ADPIJ, Benoît Rochefort.

Le conseiller municipal de Saguenay Kevin Armstrong agira à titre de président d’honneur. Il est possible de s’inscrire via le site Internet du Fonds de dotation.

+

PRENDRE SON VÉLO EN BUS

Dès le 13 mai, les cyclistes pourront profiter du service Vélobus sur 13 circuits de la Société de transport du Saguenay (STS). Quatre supports à vélo de plus seront installés cette année, pour un total de 36. « Le transport actif est un complément du transport collectif. Nous souhaitons que nos usagers se servent de plus en plus de ces équipements », déclare le conseiller municipal Marc Pettersen, président du conseil d’administration de la STS. Pour respecter les règles de sécurité du ministère des Transports, le service doit s’achever au crépuscule. Il sera offert jusqu’au 3 novembre sur les circuits 2, 3, 5, 6, 8, 15, 20, 33, 36, 46, 175, 821 et 833. Les terminus sont les principaux points d’embarquement et de débarquement. Les usagers doivent être âgés de 16 ans ou plus, ou être accompagnés d’un adulte.