Le souper-bénéfice de la Maison Notre-Dame du Saguenay a permis d'amasser quelque 30 000$.

L'actualité régionale en bref

Le souper-bénéfice au profit de la Maison Notre-Dame du Saguenay a permis d'amasser quelque 30 000$, vendredi, à l'Université du Québec à Chicoutimi.
Plus de 1000 personnes ont participé au souper qui a servi à récolter des fonds pour la maison spécialisée en soins palliatifs et de confort à la personne en fin de vie.
Hébertville: une conciliatrice nommée
Le mystère continue de planer sur Hébertville et son directeur général, René Perron. Le dossier est maintenant entre les mains du ministère du Travail.
Une conciliatrice a été nommée pour discuter avec les parties.
Spéculations
«Désolée, je ne suis pas autorisée à vous donner plus de commentaires là-dessus. Je ne vous en dirai pas plus», a répondu la mairesse Doris Lavoie, lorsque jointe par la journaliste du Quotidien, vendredi.
Les spéculations vont bon train dans le petit village, mais aucune information officielle n'est disponible à l'heure actuelle.
Questionnée à savoir si M. Perron est toujours à l'emploi de la municipalité, la mairesse a répété qu'elle «n'en dirait pas plus».
À l'emploi de la localité depuis 2013, René Perron n'est plus au travail depuis le 15 septembre dernier. Il nous a été impossible de savoir s'il travaille encore pour la municipalité.
Le sujet sera fort possiblement abordé lors de l'assemblée du conseil municipal d'Hébertville de lundi soir.
Cependant, la mairesse Lavoie précise qu'elle ne compte pas élaborer davantage sur la situation qui perdure depuis près de deux mois, peu importe la nature des questions qui lui seront posées
Nouvelle boutique
Le propriétaire de l'Abreuvoir, Alexandre Guay, une boutique qui vient d'ouvrir ses portes à Saint-Félicien.
(Louis Potvin) - Une nouvelle boutique fort sympathique est ouverte à Saint-Félicien, l'Abreuvoir, spécialisée dans les bières de microbrasseries et les sauces piquantes.
Le propriétaire Alexandre Guay mise sur les conseils pour attirer la clientèle. Aussi, il propose des bières que l'on ne retrouve pas dans les supermarchés comme celles de la microbrasserie le Castor ou Dunham. «Je veux faire découvrir les meilleures bières disponibles au Québec. Il y a beaucoup de microbrasseries méconnues. Je propose des paniers-découverte aux gens selon leurs goûts, ils peuvent en avoir un par semaine ou par mois», mentionne le propriétaire.
Les amateurs de sauces piquantes auront l'embarras du choix tant les étals sont remplis de variétés. On y retrouve aussi différents produits locaux. Des fromages et charcuteries seront offerts cet été. Alexandre proposera des accords bières et fromages.