L'actualité en bref

Il se sauve dans le bois, car il refusait de se mettre de la crème solaire

(Annie-Claude Brisson) - Plusieurs personnes s’en tirent avec une bonne frousse alors que le pire a été évité, lundi en début d’après-midi, lorsqu’un jeune s’est sauvé de son groupe de camp de jour à Métabetchouan-Lac-à-la-Croix. Il a été localisé en l’espace d’une heure. Comme c’est le cas chaque semaine, environ 150 jeunes du camp de jour de la Ville d’Alma effectuaient une sortie sur une plage de Métabetchouan. « Le jeune s’est sauvé parce qu’il refusait de mettre de la crème solaire. Le temps que la personne accompagnatrice se retourne, il était déjà impossible de le repérer dans le secteur boisé », explique le coordonnateur des activités jeunesse, David Comeau. Le jeune a continué à se cacher, sachant qu’il avait pris une mauvaise décision. Rapidement, le protocole relié à ce type d’intervention a été mis en place. Tout a bien fonctionné, selon M. Comeau. C’est un passant qui a aperçu le jeune seul et qui a contacté les secours. Celui-ci a été localisé sain et sauf dans un délai raisonnable. Annie-Claude Brisson

La propriétaire du chien rencontrée

(Stéphane Bégin) - La propriétaire du chien qui aurait été impliqué dans une attaque auprès d’un homme au parc de la Rivière-du-Moulin s’est rendue au quartier général de la Sécurité publique de Saguenay (SPS) afin de raconter sa version des faits, qui différerait en partie de celle déjà connue. Luc Tardif, porte-parole de la SPS auprès des médias, confirme l’information voulant que le propriétaire d’un chien s’est présenté au poste de police et que celui-ci devrait rencontrer sous peu l’enquêteur au dossier. « Mais je ne peux pas confirmer qu’il s’agit du propriétaire du chien dont il était question dans les médias et dans le dossier dans lequel nous avons reçu une plainte. Un rendez-vous a été pris avec un enquêteur », a mentionné M. Tardif. Selon nos informations, la propriétaire de l’animal se promenait effectivement au parc, le jeudi 12 juillet lorsqu’elle a croisé la victime. Sa version serait en bonne partie différente de celle racontée par la victime. Il semblerait aussi que la dame et l’homme qui l’accompagnait ont apporté des soins à la victime, en versant notamment de l’eau sur la blessure. La propriétaire du chien et son compagnon n’ont pas quitté les lieux, mais étant donné que des gens avaient pris en charge l’homme, ils ont simplement poursuivi leur marche.

Vol d’aluminium

(Stéphane Bouchard) - La police de Saguenay est à la recherche des voleurs d’une remorque remplie de billes d’aluminium, un vol survenu dans la nuit de dimanche à lundi. Selon la page Facebook de Transport PAG, l’entreprise qui s’est fait voler la remorque et le chargement, le crime aurait été commis avec un camion lourd blanc. Le vol aurait été filmé par les caméras de sécurité de la compagnie. Une plainte officielle a été déposée à la Sécurité publique de Saguenay (SPS). La SPS précise que les malfaiteurs ont dérobé un camion avant de commettre cet important vol d’aluminium. La valeur du chargement est d’environ 125 000 $, alors que la remorque vaut 20 000 $.