Le ministre des Infrastructures et des Collectivités, François-Philippe Champagne, et la mairesse de la Ville de Nicolet, Geneviève Dubois, ont célébré la cession du quai du Port Saint-François à la municipalité pour une somme nominale de 1$.

L’acquisition du quai du Port Saint-François soulignée

Nicolet — Si le ministre des Infrastructures et des Collectivités, François-Philippe Champagne, était à Nicolet, jeudi matin, pour souligner l’acquisition du quai du Port Saint-François par la Ville de Nicolet, la mairesse, Geneviève Dubois, n’a pas manqué l’occasion pour lui rappeler que l’île Moras est aussi dans la mire de sa municipalité. «Je pense qu’il y a moyen de pouvoir accéder à l’île, pour visiter le lieu, aller faire de la randonnée, quelque chose qui pourrait ressembler un peu à ce qui se fait au parc national entre autres», a-t-elle mentionné.

Comme dans le cas du quai du Port Saint-François, cela fait plusieurs années que Nicolet souhaite récupérer l’île qui a longtemps été utilisée par la Défense nationale. Laissée sans surveillance, des activités illicites s’y sont déjà déroulées. Des plants de cannabis avaient même été saisis à cet endroit en 2006.

Au fil des années, des organismes environnementaux ont vanté sa faune et sa flore diversifiées. «C’est un lieu magnifique. Il y a des oiseaux protégés qui sont là. C’est vraiment fantastique. On voudrait le développer de façon respectueuse avec l’environnement», a souligné Mme Dubois.

Le ministre Champagne n’a pas fermé la porte. «On a plusieurs années devant nous pour faire ça, on va travailler ensemble et pourquoi pas?» a-t-il souligné qualifiant ce projet de «prochain grand dossier» après le quai. «Il est tout à fait possible de l’envisager. Il faut voir dans quelles conditions on peut le réaliser.»

Mais si le ministre était sur place, c’était évidement pour célébrer avec Mme Dubois la cession prochaine du quai à la Ville de Nicolet pour la somme nominale de 1$.

«Nicolet vient concrétiser un vieux rêve d’une vingtaine d’années de devenir propriétaire du quai du secteur du port Saint-François. Avec sa réfection, Ottawa nous cédera une installation qui nous servira de levier pour le développement touristique et économique de notre communauté. Je tiens aujourd’hui à féliciter et remercier les conseils municipaux qui ont porté le dossier au fil des ans tout comme les membres du comité de réfection formé majoritairement de citoyens du secteur», se réjouit Mme Dubois.

«C’est un grand moment pour Nicolet aujourd’hui, parce qu’après 20 ans, elle se donne vraiment un outil de développement récréotouristique que les citoyennes et les citoyens attendaient depuis longtemps. Grâce au leadership local, on redonne à la communauté un actif qui aura servi un moment dans l’histoire, mais qui maintenant, va prendre une nouvelle destination, celle de servir pour le développement récréotouristique et même économique», a ajouté M. Champagne. Rappelons que Nicolet va acquérir le quai après que sa réfection par Pêches et Océans Canada soit terminée. La cession devrait se faire en juin 2020. De l’animation pourrait donc s’y tenir dès l’été prochain.

La Ville de Nicolet va assumer l’entretien annuel du quai ainsi que son aménagement qui sera composé de mobilier urbain dont la thématique sera la navigation. «On est content au niveau fédéral de faire notre part, parce que évidemment, c’est un peu l’âme de Nicolet qui est ici sur ce quai. De le mettre à niveau et ensuite de le céder de façon symbolique à la Ville de Nicolet, ça va permettre aux gens de l’aménager un peu à leur image», a conclu M. Champagne.