Sandra Quirion et Gaston Langevin.

L'accès aux médecins spécialistes facilité

Le Saguenay-Lac-Saint-Jean aura son centre de répartition pour l'accès aux médecins spécialistes.
La Fédération de la santé de la CSN a conclu une entente avec la direction du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) de la région pour implanter ce nouveau centre à Dolbeau-Mistassini. Il aura comme mandat de trouver un médecin spécialiste dans la région ou ailleurs aux patients référés par leur médecin de famille, ce qui permettra aussi de diminuer le temps d'attente. Une dizaine d'emplois devraient ainsi être créés. 
« Il s'agit d'un gain intéressant pour le Haut-du-Lac qui est gravement touché par les compressions et la centralisation au CIUSSS. Au moment où on se parle, déjà trois nouveaux postes ont été créés », a affirmé la porte-parole du Syndicat du personnel de bureau, des techniciens et des professionnels de l'administration de la santé et des services sociaux du Saguenay-Lac-Saint-Jean, Sandra Quirion.
Auparavant, c'était les patients qui devaient se trouver un spécialiste. Avec ce centre, les médecins de famille rempliront eux-mêmes le formulaire pour que son patient rencontre un spécialiste. 
Par ailleurs, le CIUSSS est revenu sur sa décision entourant le coût des repas dans les établissements de santé. « Avec la hausse des coûts des repas, une diminution de plus de 60 % de l'achalandage global a été remarquée dans les cafétérias. L'approche que nous avons adoptée, contrairement au boycottage qui aurait fragilisé encore plus le service, a eu comme résultat la consolidation des cafétérias du CIUSSS et le maintien des emplois dans les cuisines. Nous avons su convaincre l'employeur des impacts négatifs de leur décision », a affirmé le vice-président régional de la Fédération de la santé et des services sociaux, Gaston Langevin.