Les flammes se sont rapidement propagées à l’ensemble du commerce, qui contenait des produits inflammables utilisés pour les travaux de soudure.

Lac-Saint-Jean: Soudure G.F. rasé par un incendie

Un garage de soudure de Saint-Bruno a été complètement rasé par un violent incendie, lundi soir. Le commerce est une perte totale.

Un incendie s’est déclaré peu après 17 h à l’arrière du commerce Soudure G.F situé au 1951 de la route Saint-Alphonse. Les flammes se sont rapidement propagées, alimentées par les forts vents qui entraient par une porte de garage grande ouverte. La présence de nombreux produits inflammables propres aux travaux de soudure a aussi contribué à l’intensité des flammes, qui jaillissaient de partout quelques minutes après le début de l’incendie.

Le feu s’est déclaré un peu après 17 h, lundi.

Au moins une vingtaine de sapeurs de la Régie secteur sud, qui inclut des pompiers de Saint-Bruno, d’Alma, d’Hébertville, d’Hébertville-Station et de Saint-Gédéon, ont pris part aux manoeuvres. Les opérations ont été ralenties par le fait qu’aucune borne-fontaine ne se trouvait à proximité. Les pompiers ont dû transporter de l’eau par camion pour tenter d’arroser le brasier, mais c’était trop peu trop tard.

« On a dû travailler avec des bassins d’eau à partir du système d’aqueduc sur la rue du Pont Sud à environ 2 km du secteur », explique le directeur du service incendie d’Alma, Bernard Dallaire.

POMPIER BLESSÉ

Un pompier a aussi été légèrement blessé au dos durant l’intervention et a été transporté à l’hôpital d’Alma pour y traiter des blessures mineures.

Une pelle mécanique est arrivée en fin de soirée pour jeter à terre ce qui restait de la structure du commerce afin d’éteindre les derniers foyers de chaleur. La circulation a également été perturbée sur la route Saint-Alphonse une bonne partie de la soirée.

Le rang a été fermé à la circulation pendant une partie de la soirée.

Lundi soir, les causes du brasier étaient toujours inconnues et la Sûreté du Québec n’avait pas reçu de demande pour enquêter sur le brasier. Les pompiers doivent tenter de déterminer l’origine du brasier mardi.