Lab-École Saguenay: le concept dévoilé

Patricia Rainville
Patricia Rainville
Le Quotidien
Le Lab-École Saguenay prendra la forme de petites maisons, construites pour les 320 élèves de chacun des cycles de l’école Antoine-de-Saint-Exupéry. C’est le consortium Étienne Bernier Architecture, APPAREIL Architecture et BGLA qui a remporté le concours d’architecture du projet Lab-École Saguenay. L’idée du consortium s’est distinguée parmi 27 propositions. Les petits feront leur entrée dans le nouvel établissement scolaire à l’automne 2022.

«Le Lab-École Saguenay offrira aux enfants un environnement d’apprentissage unique dont l’architecture rappellera celle d’une maison chaleureuse où il fait bon vivre», peut-on lire, dans le communiqué dévoilant le projet sélectionné. 

L’un des porteurs du projet, Pierre Lavoie, s’est dit très impressionné par la qualité et la quantité des propositions envoyées. À l’échelle provinciale, 161 firmes d’architectes ont travaillé sur un concept. 

«L’équipe lauréate a été retenue par le jury pour sa proposition de grande qualité, répondant aux besoins exprimés par le milieu. Les différents intervenants avaient manifesté le souhait d’offrir aux enfants une école « accueillante comme une maison ». C’est cette idée qui a inspiré les architectes à créer une école prenant la forme de petites maisons bienveillantes pour chacun des cycles. Le lieu offrira des espaces développés dans le souci de répondre aux besoins socioaffectifs des élèves», explique le Centre de services scolaire des Rives-du-Saguenay. 


La nouvelle école primaire du Lab-École sera située sur le terrain de l’actuelle école Marguerite-d’Youville, à Chicoutimi. Ce projet représente un investissement de 15,5 M$ financé par le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur (MEES).

L’école comprendra quinze salles de classe et un gymnase simple, en plus d’offrir des espaces rassembleurs pour collaborer et manger.

« Le concept des petites maisons est vraiment intéressant. Avec ce concours d’architecture, nous sommes allés encore plus loin dans la créativité pour construire des écoles performantes pour nos jeunes», a ajouté Pierre Lavoie, précisant qu’investir dans les écoles permet de faire une pierre deux coups. «Ça relance l’économie, tout en investissant dans l’éducation», a indiqué Pierre Lavoie. 

«Nous apprécions l’orientation des espaces intérieurs qui s’ouvrent vers la cour, en particulier les interstices entre chacune des maisons et le gradin au cœur de l’école. L’organisation spatiale est très fonctionnelle, notamment en ce qui a trait à la gestion des différents accès en adéquation avec les qualités du site, à l’emplacement des fonctions communautaires facilitant le partage avec la communauté et à l’interface créée avec les terrains sportifs existants. L’implantation tenant compte de l’orientation solaire et les vues qu’elle dégage a été bien appréciée», ont affirmé les membres du jury. 

Le jury était composé de Karine Lavoie, directrice à l’école Antoine-de-Saint-Exupéry, Jean-Frédéric Girard, enseignant, Jérôme Lapierre, architecte et chef de chantier Environnement physique, Lab-École, Gilles Prud’homme, architecte et associé, EVOQ Architecture , Anne Carrier, architecte et associée principale, Anne Carrier architecture,  et Stéphanie Cardinal, architecte et associée principale, HUMÀ Design + Architecture. 

Le prochain défi sera de choisir le mobilier et de travailler sur les plans de la cour de récréation. Pierre Lavoie en a aussi profité pour remercier Saguenay d’avoir cédé les terrains entourant l’école pour la somme de 1$.  

Initialement, 171 écoles ont fait des demandes au gouvernement du Québec pour devenir un Lab-École. Seulement six ont été retenues. À Chicoutimi, c’est l’école Antoine-de-Saint-Exupéry qui a été sélectionnée. Toutefois, en raison de sa position géographique, le site actuel a été écarté. Le Lab-École sera donc situé sur le site de l’ancienne école Marguerite-D’Youville, mais avec les élèves des écoles Antoine-de-Saint-Exupéry et L’Horizon.

Le nouvel établissement scolaire sera fréquenté par 320 élèves regroupés dans quinze classes, dont 12 du primaire et trois préscolaires.