Les documents produits totalisent plus de 400 pages dont l’objectif est de définir un concept à partir duquel pourront s’inspirer les architectes. On y retrouve des exemples de projets du même type mis sur pied spécifiquement en Europe.

Lab-école: les appels d’offres ont été lancés

Le processus d’appel d’offres pour le choix d’une firme d’architectes dont le mandat sera de définir le nouveau Lab-école sur le site de l’actuelle école Marguerite-D’Youville, à Chicoutimi, est lancé depuis lundi.

La Commission scolaire des Rives-du-Saguenay, tout comme quatre autres commissions scolaires de la province, a publié l’appel d’offres sur le Système électronique d’appels d’offres (SEAO) du gouvernement du Québec afin d’imaginer l’école de demain qui comprendra trois classes préscolaires et douze classes primaires étalées sur 3440 mètres carrés, incluant un gymnase simple et des espaces pour manger et collaborer.

Les documents produits totalisent plus de 400 pages dont l’objectif est de définir un concept à partir desquels pourront s’inspirer les architectes. On y retrouve des exemples de projets du même type mise sur pied spécifiquement en Europe.

Les documents produits totalisent plus de 400 pages dont l’objectif est de définir un concept à partir duquel pourront s’inspirer les architectes. On y retrouve des exemples de projets du même type mis sur pied spécifiquement en Europe.

Les équipes choisies devront relever le défi d’une école accueillante comme une maison, bienveillante aux besoins des élèves et du personnel, ouverte vers la communauté, inclusive à la clientèle à besoins particuliers, privilégiant les circulations libres et habitées, selon les documents fournis.

Le budget alloué pour les travaux associés au projet est de 12,7 M$ alors que le 21 juin dernier, le communiqué de presse de la commission scolaire faisait état d’un peu plus de 15,5 M$. L’ouverture est prévue pour la rentrée scolaire 2022. La différence s’explique par les frais consacrés aux honoraires professionnels, aux aménagements intérieurs et extérieurs, à l’intégration d’une œuvre d’art, etc., selon les explications fournies par Claudie Fortin, porte-parole de la commission scolaire.

L’appel de propositions permettra de retenir quatre projets présentés sur une base anonyme traduisant la mission et la vision du projet de lab-école. À la seconde étape, les auteurs des propositions ayant le plus de potentiel pourront s’adjoindre d’autres équipes en complément, le tout à la suite de rencontres tenues avec le lab-école et le maître d’œuvre. Le choix des firmes retenues devrait être connu au début 2020.