Le Quotidien
La Société québécoise des infrastructures étudie actuellement le potentiel de la prison de Chicoutimi pour abriter la Société d’histoire du Saguenay et  BAnQ Saguenay.
La Société québécoise des infrastructures étudie actuellement le potentiel de la prison de Chicoutimi pour abriter la Société d’histoire du Saguenay et BAnQ Saguenay.

La vieille prison dans la mire de la Société historique du Saguenay et de BAnQ

Patricia Rainville
Patricia Rainville
Le Quotidien
La Société historique du Saguenay et Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ), qui cohabitent depuis la fin des années 90, déménageront au cours des prochaines années. Les documents d’archives s’accumulant d’année en année, les locaux actuels commencent à être saturés. Un premier bâtiment est dans la mire des deux organisations ; l’ancienne prison de Chicoutimi. La bâtisse construite en 1929 est présentement en évaluation à la Société québécoise des infrastructures (SQI).