La Véloroute des Bleuets fête ses 20 ans

La Véloroute des Bleuets célèbre ses 20 ans cette année et son président Michel Chiasson s’attend à une très bonne saison de vélo malgré la crise sanitaire reliée à la COVID-19.

La Véloroute des Bleuets célèbre ses 20 ans cette année et son président, Michel Chiasson, s’attend à une très bonne saison malgré la crise sanitaire engendrée par la COVID-19.

« Nous remarquons un grand engouement autour de la pratique du vélo, reconnue comme une activité essentielle bénéfique au maintien des saines habitudes de vie. Après plusieurs semaines de confinement, les gens ont hâte de sortir pour profiter des pistes cyclables. Cette année, le tourisme sera local. La population sera invitée à découvrir ou redécouvrir la région. » 

Il y a déjà 20 ans, un projet de créer une piste cyclable ceinturant le lac Saint-Jean se concrétisait. Reconnu comme un important produit d’appel touristique régional, le circuit cyclable génère chaque année des retombées économiques importantes, plus de 7 M$ en dépenses touristiques. 

Par sa qualité de calibre international, plusieurs cyclistes la considèrent comme la destination vélo en Amérique du Nord. Selon le National Geographic, le circuit est l’un des 10 plus beaux au monde.

Pour maintenir ces standards de qualité, l’organisation réalisera d’importants travaux de près de 10 M$ afin de bonifier les infrastructures. 

« Pour ses 20 ans, la Véloroute des Bleuets débutera la plus grande phase de bonification au circuit cyclable dans laquelle 9,6 millions de dollars seront investis par les paliers gouvernementaux pour réaménager ou construire 22  kilomètres de piste dans les secteurs de Chambord, d’Albanel, de Sainte-Monique, de Saint-Henri-de-Taillon, d’Alma et de Saint-Gédéon », a fait savoir par communiqué Yanick Baillargeon, préfet de la MRC du Domaine-du-Roy et président du comité intermunicipal de coordination (CIC).

L’organisation précise que ces travaux seront en partie réalisés en 2021 et en 2022. Une première étape sera accomplie cette année en ce qui concerne les travaux préparatoires nécessaires à la mise en place de ces projets de bonification. Il n’est pas impossible non plus que certains travaux se concrétisent plus rapidement. 

À long terme, le président Michel Chiasson avoue qu’il souhaiterait « avoir une piste cyclable complètement indépendante de la route 169. C’est certain que cela peut prendre encore 10 à 15 ans, mais chaque année, avec les partenaires, on continue de travailler ensemble pour toujours améliorer la sécurité des cyclistes. (…) Ça serait le rêve idéal ! »

Nouveautés

La Véloroute des Bleuets et les 10 musées du Lac-Saint-Jean s’allient afin de permettre aux cyclistes de combiner leur randonnée à la visite de ces lieux remplis d’histoire. 

Plus de détails concernant l’ouverture de ces musées seront diffusés au cours du mois de juin sur le circuitdesamusees.com.

À cela s’ajoutent d’autres nouveautés sur le circuit cyclable. À Saint-Gédéon, 2,1 kilomètres supplémentaires sont convertis en piste cyclable, entre l’entrée du Club de golf et le barrage #7 de Rio Tinto. 

À Saint-Félicien, un nouveau réseau associé permettra de faciliter l’accès au centre-ville, tandis qu’à Dolbeau-Mistassini, une nouvelle section sous le pont est déjà en fonction.


Pascal Cloutier, maire Dolbeau-Mistassini, Yanick Baillargeon, préfet de la MRC du Domaine-du-Roy, Michel Chiasson, président de la Véloroute des Bleuets, Luc Simard, préfet de la MRC de Maria-Chapdelaine, Nancy Guillemette, députée de Roberval, et Éric Girard, député de Lac-Saint-Jean

+

LA VÉLOROUTE EN CHIFFRES

• 258 km formant un circuit en boucle 

243 km asphaltés

105 km sur pistes cyclables

8 km sur bandes cyclables

82 km sur accotements asphaltés

48 km sur chaussées désignées

• 15 km en poussière de pierre dans le Parc national de la Point-Taillon

4 maisons du vélo: Alma, Roberval, Dolbeau-Mistassini et Hébertville

35 haltes de vélo et une quarantaine d’hébergements certifiés « Bienvenue Cycliste »

Plus de 250 000 utilisateurs par année