Ahcène Bourihane, directeur adjoint du Consortium de recherche et d’innovation en transformation métallique (CRITM), a expliqué les possibilités d’aide financière offertes.

La valorisation des résidus industriels abordée

Pour une seconde année, une vingtaine d’industriels de la région se sont déplacés à l’hôtel Le Montagnais de Chicoutimi, afin de participer à la tenue d’un minicolloque intitulé « Gestion et valorisation des résidus industriels solides à grand volume dans les régions : impacts et opportunités ».

L’événement organisé par le professeur Fouad Erchiqui, de l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT), a permis d’effectuer un survol de projets structurants en région, dans le domaine de la valorisation des ressources.

Parmi les trois conférenciers invités, Ahcène Bourihane, directeur adjoint du Consortium de recherche et d’innovation en transformation métallique (CRITM), a expliqué que les PME et grandes entreprises oeuvrant première, deuxième et troisième transformation métallique utilisant l’acier, l’aluminium, le zinc, le titane et le cuivre peuvent bénéficier d’aide financière reliée au développement de procédés de transformation, la conception de produits métalliques avancés, la réduction de l’empreinte écologique et la réduction de la consommation énergétique. 

L’aide, qui peut varier entre 25 000 $ et 1,5 M$ couvre les salaires et avantages sociaux, le matériel, produits consommables, etc. 

L’organisme mandaté par Québec pour accompagner les projets de recherche collaborative entre les entreprises et institutions de recherche (universités, cégeps, CRIQ) s’est engagé depuis ses débuts dans 32 projets à la suite de ses huit premiers appels de projets.

Un neuvième appel de projets est en cours depuis le 1er, et les entrepreneurs ont jusqu’au 12 juin prochain pour présenter une demande d’aide.

L’événement a été également l’occasion pour le professeur Mostafa Benzaazoua, de l’Université Cadi Ayyad au Maroc et de l’UQAT, de présenter des exemples de traitement et de valorisation des résidus de phosphates.