Les croisières du bateau La Tournée commenceront mardi. L’installation des quais et une évaluation de Transports Canada sont à l’origine du retard.

La Tournée enfin en opération

Le bateau La Tournée entamera finalement ses opérations, après quelques semaines de retard, alors que la première sortie officielle est prévue mardi. La prolongation des travaux d’installation des nouveaux quais de la marina du Centre de villégiature Dam-en-Terre et une inspection réalisée aux cinq ans par Transports Canada sont à l’origine du retard du début de saison.

« On a eu la confirmation jeudi après-midi. On a eu un rapport très positif d’une compagnie privée mandatée par Transports Canada, qui fait une évaluation aux cinq ans. On obtient une note de 97% par rapport à la qualité et l’entretien du bateau », a expliqué le président du la Dam-en-Terre et conseiller municipal, François Carrier. Celui-ci rappelle que l’installation des quais devait être complétée avant de procéder à l’évaluation du bateau.

Encore une fois, cette année, le bateau, qui offre plusieurs types de croisières et de services, a dû se priver de certains revenus. « Par le passé, il y avait toujours les sorties scolaires du mois de juin. Il n’y en a pas eu cette année. On a également dû annuler une réservation pour un mariage. Cela nous faisait bien mal au coeur », a souligné M. Carrier.

Les croisières du bateau La Tournée ont été suspendues pendant une durée indéterminée lors de la saison estivale 2018. Par ailleurs, les plaisanciers de la marina du Centre de villégiature Dam-en-Terre ont dû patienter pendant une année supplémentaire avant de profiter des nouveaux quais, attendus initialement à l’été 2018.

Le conseiller municipal a profité de son entretien avec Le Progrès pour rappeler que les 144 quais de la marina sont opérationnels. De ce nombre, 20 sont réservés à des visiteurs.

Service de restauration 

La saison estivale a débuté au Centre de villégiature Dam-en-Terre sans service de restauration alors qu’aucune personne n’avait fait part de son intérêt à gérer le commerce en période estivale. En plus du dépanneur opéré par Alma, les usagers du site pourront profiter d’un autre service de restauration. 

« Il y a un foodtruck sur place entre la plage et le camping. Ce sont des résidants du quartier de la Dam-en-Terre. On est bien contents qu’ils puissent nous offrir cela, cette année, en essai », a conclu M. Carrier