Entre 20 et 30 centimètres sont attendus au Saguenay-Lac-Saint-Jean d’ici mercredi soir.

La tempête timide... pour l'instant

La tempête de neige prévue sur le territoire du Saguenay-Lac-Saint-Jean prenait du temps à s’installer, mardi, du moins à Saguenay. En fin de soirée, une faible neige tombait, mais rien pour compliquer la vie des automobilistes.

C’est toutefois pendant la nuit de mardi et la journée de mercredi que les plus importantes accumulations de neige sont annoncées. Selon Catherine Vallières, météorologue à Environnement Canada, 15 centimètres sont attendus d’ici mercredi matin, en plus de 10 autres centimètres pendant la journée de mercredi. En tout et partout, il devrait tomber entre 20 et 30 centimètres au Saguenay-Lac-Saint-Jean. Mme Vallières a précisé que les localités plus près du fleuve, comme Tadoussac et le Bas-Saguenay, devraient être plus durement touchées. On parle d’accumulations de neige pouvant atteindre 50 centimètres par endroits.

L’épisode de neige devrait prendre fin mercredi soir seulement, sans grande période d’accalmie. Environnement Canada a émis un avertissement de neige abondante pour la région.

Pour ce qui est des vents, ils devraient provenir de l’ouest mercredi, avec des rafales soufflant de 60 à 70 km/h. Mardi, les vents étaient de l’est. De la poudrerie est donc à prévoir. Les plus fortes pointes de vents devraient être enregistrées dès mercredi après-midi, et ce, jusqu’à jeudi.

« La neige devrait s’intensifier au courant de la soirée », a prévenu Catherine Vallières lors d’un entretien téléphonique en début de soirée mardi.

La neige semblait effectivement s’être installée vers 19 h mardi, mais elle a rapidement perdu en intensité par la suite.

Après cette bordée de neige, le mercure devrait chuter sous les normales saisonnières au cours des prochains jours, avec un retour à la normale au début de la semaine prochaine.

Sur le réseau routier, on semblait avoir évité le pire. Les policiers de Saguenay et de la Sûreté du Québec n’avaient aucun accident majeur à signaler, lorsque joints par téléphone en fin de soirée mardi.