Le conseiller municipal Bernard Noël est en congé maladie jusqu'au début août.

La suspension de Bernard Noël bientôt terminée

Le conseiller municipal Bernard Noël pourrait reprendre du service dans moins de deux semaines. C'est à ce moment que la sanction que lui a imposée la Commission municipale du Québec (CMQ) prendra fin.
«Tel que le jugement le stipulait, Bernard Noël est suspendu par la Commission municipale et réintégrera ses fonctions le 30 septembre prochain», a indiqué le directeur des communications à Saguenay, Jeannot Allard, dans une déclaration écrite.
En plaidant coupable aux accusations qui pesaient contre lui, l'élu a reconnu qu'il avait utilisé des fonds publics indûment en 2013, lorsqu'il s'est rendu sur la Côte d'Azur pour assister à une étape du Tour de France. La CMQ, un tribunal administratif, a rendu son jugement en juillet. Elle a ordonné une suspension de 60 jours et le remboursement de toute rémunération ou allocation versée par Saguenay à M. Noël alors qu'il voyageait aux frais de la Ville. Après vérification auprès du service des communications, l'échevin a remboursé 1900$. Cette somme n'a cependant pas été ventilée.
La période de suspension de Bernard Noël a débuté à la fin juillet, au terme d'un congé de maladie de deux mois. Bernard Noël a été remplacé à la tête de l'arrondissement de Jonquière par son collègue Carl Dufour, qui a pris en charge les dossiers de quartier de son homologue d'Arvida pendant son absence.