Les zones de déboisement se situent principalement entre l’UQAC et le Cégep de Chicoutimi.

LA STS coupera des arbres

La Société de transport du Saguenay (STS) profitera de la semaine de relâche pour réaliser des travaux de déboisement sur les terrains du Cégep de Chicoutimi et de l’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC). Cette étape est un prélude aux travaux de construction de la phase 2 du corridor d’écomobilité qui démarreront dès le printemps prochain.

En procédant au déboisement du 4 au 8 mars, la STS souhaite éviter les impacts sur la clientèle du Cégep, car les étudiants seront en congé en raison de la semaine de relâche.

Les travaux de déboisement, réalisés par une entreprise spécialisée, s’effectuent sur une superficie d’environ 6400 m2. Plusieurs arbres de gabarit trop important pour l’emplacement où ils se trouvent ainsi que des arbres morts ou affaiblis seront coupés. Plusieurs de ces arbres représentaient vraisemblablement un danger potentiel pour les citoyens et les abattre permettra de planter de nouvelles espèces qui, à maturité, atteindront une taille adaptée à leur milieu.

Les travaux visent à construire le nouveau tracé qui reliera la nouvelle rue Newton à partir du boulevard de l’Université, jusqu’à la rue Jacques-Cartier, via l’université et le Cégep. Un carrefour giratoire sera aussi érigé près du cimetière situé à l’ouest de l’UQAC.

Les zones entourées de rouge seront déboisées au cours de la semaine prochaine.

« Dans la majorité des secteurs [qui seront déboisés], il va y avoir du reboisement. On doit élargir la rue et ces travaux de voirie nous obligent à déboiser pour refaire la nouvelle portion de la rue Newton. Une fois qu’elle sera reconstruite, on va reboiser les bordures. On veut maintenir le milieu que ça représente », explique le directeur général de la STS, Jean-Luc Roberge.

Le secteur qui sera déboisé dans la coulée Val-Lombrette verra ainsi sa biodiversité être augmentée par l’ajout de nouvelles espèces de plantes et d’arbres qui serviront à l’enseignement au Cégep et à l’UQAC.

Les automobilistes qui transitent par la rue Sydenham seront également heureux d’apprendre qu’une bonne partie de l’artère sera refaite à neuf ce printemps dans le cadre des travaux d’aménagement du corridor de transport en commun.

18 M $

Rappelons que le projet global de la STS consiste à relier les principaux générateurs de déplacements de l’arrondissement de Chicoutimi : la zone Talbot, la Cité du Savoir et de la Santé et le centre‐ville de Chicoutimi. Desservi par un service d’autobus à haut niveau de service (BHNS), le corridor d’écomobilité vise également à favoriser l’utilisation d’autres modes de transport alternatifs à l’auto solo, comme l’autobus, la marche, le vélo, le covoiturage ou l’autopartage.

L’investissement total pour réaliser le projet se chiffre à environ 18 M $, une somme répartie à peu près à parts égales entre les phases 1 et 2 des travaux. Les fonds sont fournis par les deux paliers de gouvernement, tandis que Saguenay fournit les services de génie-conseil.