La STS abandonne le chemin Saint-Louis

La Société de transport de Saguenay (STS) entreprend la révision de son plan de transport et annonce qu’elle ne desservira plus le secteur du chemin Saint-Louis à La Baie à compter du 8 janvier prochain.

Selon le directeur général de la STS, Jean-Luc Roberge, le motif est simple à expliquer puisqu’il n’y a pas de clientèle suffisante pour la poursuite du service dans ce secteur. 

M. Roberge a mentionné que cette mesure s’inscrit dans le cadre d’une révision générale du plan de transport dont la première étape d’application débutera le 2 avril prochain du côté sud de Chicoutimi. D’autres étapes suivront par la suite, mais il est encore trop tôt pour déterminer quels trajets seront abandonnés ou modifiés, selon M. Roberge.

Un corridor de transport d’écomobilité sera également établi entre le boulevard Barrette sur Talbot pour se diriger vers l’UQAC, le Cégep de Chicoutimi, l’hôpital et le centre-ville. 

Outre le corridor de circulation, un nouveau terminus multimodal de sept millions $ sera érigé sur les terrains de l’UQAC avec l’aide financière du ministère des Transports en vertu d’une entente signée entre l’UQAC, le Centre alternatif de déplacement urbain du Saguenay (CADUS), le MAGE-UQAC, le Cégep de Chicoutimi et le CIUSSS.

«Nous révisons nos trajets pour l’ensemble du territoire. Lorsqu’on procède, on prend en compte les déplacements en fonction des origines et destinations de nos clients pour voir si notre réseau répond encore aux besoins ». M. Roberge se dit conscient des critiques soulevées par les contribuables qui constatent souvent le déplacement d’autobus vide dans différents secteurs de la ville. « Ces travaux ont pour objectif d’améliorer le service et voir à faire les choses de meilleure façon », commente M. Roberge. 

Le nouveau plan de transport impliquerait que le Terminus Morin serait moins fréquenté par les véhicules de la STS, mais continuerait de servir de point de jonction vers les autres terminus du Saguenay.

Carte Accès

La distribution de la nouvelle carte électronique « Accès » se poursuit et au cours des trois prochains jours, un stand de distribution sera aménagé à Place du Royaume. M. Roberge n’était pas en mesure de dire si le cap des 5000 unités serait atteint prochainement.