La salle de psychomotricité de l'école Saint-Gérard de Desbiens a été inaugurée hier.

La salle Nick Michel inaugurée

La salle de psychomotricité de l'école Saint-Gérard de Desbiens a été inaugurée hier. Construite au coût de 23 160$, elle permettra aux enfants de premier cycle de «se défouler de manière encadrée», explique la présidente de la Commission scolaire Lac-Saint-Jean, Roxanne Thibeault.
Saint-Gérard était la seule école primaire de la commission scolaire à ne pas posséder une telle salle. C'est en grande partie grâce à la Fondation Nick Michel, qui a octroyé un montant de 12 500$ à l'école, que la salle a pu être construite. D'ailleurs, questionnés quant à savoir quel sera le nom de la salle, les jeunes ont répondu : «la salle Desbiens Extrême». Mais non! La salle portera le nom de Nick Michel.
Kino Québec a donné 2100$ pour la construction de la salle, la Ville de Desbiens 4500$ et l'école est parvenue à amasser la somme de 4050$ en sollicitant le milieu. Une bonne partie du montant nécessaire venait du fait que la salle d'informatique a dû être déménagée afin de laisser la place à la salle de psychométrie.
«Nous sommes fiers que de petits milieux se mobilisent pour réaliser des projets aussi importants. Nous avons des résultats vraiment probants avec ces salles», a souligné Mme Thibeault.
Des matelas de différentes formes sont installés un peu partout dans la salle. Il n'y a qu'une seule règle lorsque l'on y met les pieds: ne pas pousser. Certains jeunes peuvent donc faire des constructions, d'autres sauter dans les blocs mous, etc. «Dans le monde entier, beaucoup de jeunes de votre âge n'ont pas accès à l'école, a expliqué la directrice de l'école Lynda T. Simard aux élèves réunis pour l'inauguration. Vous pouvez vous considérer chanceux. Il faut apprécier ce que l'on a.»