La Saint-Vincent de Paul reçoit un coup de pouce pour poursuivre sa mission

La Société Saint-Vincent de Paul pourra continuer d’aider la population dans le besoin après avoir reçu de nouvelles sommes lui permettant de poursuivre sa mission de bienfaisance.

Le conseil particulier de Chicoutimi et son président, Jean-Eudes Tremblay, ont annoncé la bonne nouvelle, mercredi, dans un communiqué. Rappelons que mardi, les élus de l’arrondissement de Chicoutimi ont accordé un soutien financier de 10 000 $ pour permettre à l’organisme de poursuivre son programme d’aide d’urgence en cette période de pandémie de COVID-19.

La ministre et députée de Chicoutimi Andrée Laforest ajoute également son grain de sel par l’entremise du programme Soutien à l’action bénévole. La totalité de l’argent récolté servira à aider la population dans le besoin puisque la Société Saint-Vincent de Paul n’assume aucune dépense de fonctionnement en raison de la contribution de ses bénévoles.

Les demandes d’aide alimentaire s’adressent aux résidants de Chicoutimi qui sont touchés par une perte de revenus provoquée par la situation actuelle. L’aide prend la forme de bons d’épicerie qui ne sont pas identifiés au nom de la Saint-Vincent de Paul, dans le but d’assurer la discrétion et la confidentialité.

Les demandes se font par téléphone en composant le (581) 668-2432, du lundi au samedi, entre 9h et 17h.

« Soyez à l’aise pour nous appeler, c’est une situation inédite et jamais vue auparavant, et nos bénévoles ne jugent personne », rassure le président Jean-Eudes Tremblay.