Michel Leroux était accompagné de son fils Stéffan et du propriétaire de Simco, Michel Simard, pour l’activité tenue samedi à La Baie.
Michel Leroux était accompagné de son fils Stéffan et du propriétaire de Simco, Michel Simard, pour l’activité tenue samedi à La Baie.

La Randonnée du Souvenir pour Thierry Leroux différente cette année

Myriam Arsenault
Myriam Arsenault
Initiative de journalisme local - Le Quotidien
La fondation Thierry Leroux, qui rend hommage au jeune policier du même nom qui a perdu la vie dans l’exercice de ses fonctions en 2016, tenait samedi une activité de financement au Bistro Café Summum de La Baie en vue de sa randonnée, le 5 septembre prochain. Si depuis deux ans, la Randonnée du Souvenir avait lieu en l’honneur de l’agent, la COVID-19 a fait changer les plans des organisateurs, qui font à la place une sortie vélo où tous les cyclistes du Québec sont invités à pédaler pour la cause le 5 septembre prochain.

Peu importe où ils se trouvent, les amateurs de vélos sont invités à faire quelques kilomètres pour rendre hommage aux travailleurs qui ont perdu la vie en fonction. Des départs sont d’ailleurs déjà prévus à Montréal, Blainville, Val-d’Or, Québec et Bagotville, là où Michel Leroux et sa famille débuteront leurs parcours.

Michel Leroux est le père de Thierry Leroux et est très impliqué dans la fondation qui porte le nom de son fils. Thierry Leroux était membre du Service de Police de la Communauté Anishnabe de Lac Simon lorsqu’il est décédé dans l’exercice de ses fonctions le 13 février 2016. « Il a fait une intervention pour violence conjugale dans une communauté autochtone de l’Abitibi-Témiscamingue et ç’a tragiquement mal tourné », a raconté son père au Quotidien, samedi.

Ce sont les collègues de travail de l’époque de son fils qui ont approché M. Leroux pour mettre sur un pied une fondation pour aider les jeunes. Elle a été lancée le 22 juin 2017. Initialement, elle aidait surtout les jeunes de la région de l’Abitibi-Témiscamingue, où Thierry travaillait, mais les activités grandissantes de la fondation lui permettent maintenant de couvrir un plus grand territoire. Elle a par exemple donné, dans la région, à la fondation Jean Allard, à la Maison des jeunes de La Baie et elle donne cette année des bourses d’études à la Base militaire de Bagotville.

La Randonnée du Souvenir

La Randonnée du Souvenir est un événement très important pour la fondation. Elle rend hommage à tous militaires, policiers, ambulanciers et pompiers qui ont perdu la vie lors de leurs fonctions. C’était la première édition l’année dernière et sa deuxième édition devait débuter au Saguenay-Lac-Saint-Jean cette année, région où réside M. Leroux aujourd’hui. En formule complète, les participants n’avaient qu’à pédaler et leurs repas, couchers et transports étaient compris dans la randonnée.

Les trois hommes attendaient patiemment l’arrivée de cyclistes, samedi, au Bistro Café Summum.

De Bagotville à Blainville, les cyclistes allaient s’arrêter entre autres aux nombreux postes de police et bases militaires sur leur chemin, en plus de donner des sous à des organismes qu’ils rencontraient sur leur passage. Malheureusement, avec la pandémie, la Randonnée officielle a été annulée et le trajet a été gardé pour l’année prochaine.

Toutefois, M. Leroux tenait tout de même a organisé quelque chose cet été. C’est pour cette raison qu’il invite tous les cyclistes à se joindre à lui et à pédaler pour la cause, le 5 septembre prochain.

Participer à l’activité cette année est gratuit, mais M. Leroux encourage tout de même les gens qui souhaitent donner pour la cause à le faire sur le site Internet de la fondation. « On a fait une invitation à la grandeur de la province. Le 5 septembre, c’est une journée spéciale, les gens déterminent la distance qu’ils veulent faire et la seule chose qu’on leur demande c’est de nous envoyer des photos et des vidéos pour qu’on puisse les partager sur notre page Facebook », s’est-il réjouit.

La ministre Laforest a confirmé qu’elle allait prendre le départ avec le groupe de Bagotville, samedi prochain. M. Leroux sera accompagné des membres de sa famille et de ses proches pour se rendre jusqu’à Québec.

Activité de samedi

Pour quelques dollars, les cyclistes étaient invités toute la journée de samedi à se présenter dans le stationnement arrière du Café Summum à La Baie, pour venir faire ajuster leur vélo. L’activité était en partenariat avec Vélo Simco, et concordait avec la dernière journée du «foodtruck» du Bistro Café Summum. Malheureusement, avec la température froide et le mauvais temps, l’achalandage s’est fait timide.

C’est la première fois que la Fondation organisait cette activité. Elle a dû diversifier ses moyens de financement avec la pandémie. Elle a également vendu des maillots de vélo, une initiative de Simco, qui a été plutôt populaire, avec plus d’une cinquantaine de maillots vendus.