La prison régionale de Roberval compte un peu moins de 200 places.

La prison de Roberval se prépare

La prison de Roberval se prépare à la tenue du G7 dans Charlevoix. Les officiers de justice ont reçu la directive de libérer des places au centre de détention pendant le mois de juin. La demande vise particulièrement la semaine de l’événement qui débute le 8 juin.

Lorsqu’il est possible de le faire, les juges doivent adapter leur sentence en fonction de cette directive. C’est ce qui est arrivé au Palais de justice d’Alma, mercredi, pour le cas d’une dame qui devait purger une peine de manière discontinue. Ses deux jours de détention dans la semaine du G7 ont été reportés à la fin du mois pour laisser plus de place à Roberval. La prison régionale compte un peu moins de 200 places.

Même si le milieu carcéral et judiciaire de la région se prépare en vue de l’événement qui réunira les plus grandes puissances du monde, c’est à Québec que le gouvernement s’attend à plus d’action dans les prisons et palais de justice. Les experts prévoient la tenue de la majorité des manifestations dans la Vieille Capitale.

Des places à la prison d’Orsainville seront d’ailleurs libérées pour cette occasion. Des détenus seront déplacés vers d’autres centres de détention, ont confirmé les représentants du ministère de la Sécurité publique.

Quant aux heures de cour dans les palais de justice du Saguenay-Lac-Saint-Jean, certaines journées en juin ont été réservées pour faire face à des arrestations massives.