Le Quotidien
Aline Beaudoin croit que les professeurs ont voulu lancer un cri du coeur, mardi soir, lorsqu’ils ont offert leur soutien à la présidente Liz Gagné.
Aline Beaudoin croit que les professeurs ont voulu lancer un cri du coeur, mardi soir, lorsqu’ils ont offert leur soutien à la présidente Liz Gagné.

La présidente du Syndicat de l'enseignement réagit aux appuis à Liz Gagné

Émilie Morin
Émilie Morin
Le Quotidien
« Il ne faut pas régler le harcèlement par le harcèlement. »