Catégorie institutionnelle, Ville de Saguenay.

La préservation du patrimoine soulignée à Saguenay

Le Centre d’histoire Sir-William-Price de Kénogami et le Centre d’histoire Arvida ont remis les Prix du patrimoine de Saguenay vendredi, et c’est Marie-Christine Vincent du 4033 rue Fontaine à Jonquière qui a reçu le lauréat du Coup de cœur du public.

Le concours triennal des Prix du patrimoine vise à souligner l’excellence en matière de rénovation patrimoniale et de sa mise en valeur à Saguenay, en plus de promouvoir les réalisations exemplaires des citoyens et des organismes. Les récipiendaires se sont vu remettre une plaque honorifique soulignant la reconnaissance publique de leur engagement envers le patrimoine.

« La préservation de notre patrimoine a toujours revêtu une importance capitale pour la Ville de Saguenay, car elle est porteuse de notre histoire et de notre identité. C’est pour cette raison que nous déployons des efforts constants pour sa préservation depuis des années. Ce concours est justement produit pour le souligner », a fait savoir le conseiller municipal du district 5 et président de la Commission des arts et de la culture de Saguenay, Carl Dufour.

Les prix ont été remis dans six catégories différentes, dont deux comprenaient deux volets. Les candidatures admissibles étaient les bâtiments et les sites du territoire de Saguenay qui témoignent du patrimoine et de l’histoire de la ville. Il pouvait s’agir de maisons privées, de bâtiments commerciaux, institutionnels ou industriels, de parcs aménagés ou de sites naturels, ayant fait l’objet de rénovations, d’améliorations ou de travaux d’entretien à caractère patrimonial entre octobre 2016 et septembre 2019.

Les travaux exécutés devaient respecter les réglementations en vigueur en matière de construction. Les interventions admissibles devaient toucher des installations existantes et s’appliquaient sur les interventions extérieures seulement.

Les autres lauréats

Dans la catégorie résidentielle pour Saguenay, à l’exception du site patrimonial d’Arvida, Angélique Longtin, 6049 rue Notre-Dame à Laterrière, a remporté le volet des rénovations mineures, alors que Daniel Turcotte, 1961 rue Price, a mis la main sur celui des rénovations majeures.

Pour la catégorie résidentielle à Arvida, Christian Gravel et Adriana Ruchtein, 2764 rue Davy, ont reçu le lauréat pour les travaux majeurs. De son côté, Jean-Claude Bouchard, 1871 rue Neilson, a reçu le prix pour l’entretien exemplaire.

La Ville de Saguenay a remporté la palme chez les institutions pour la rénovation de la bibliothèque d’Arvida, dans l’ancien marché d’Arvida. La catégorie commerciale a été l’affaire de la Résidence funéraire du Saguenay située au 2048 rue de Neuville.

Pour une première fois, un prix a été remis dans la catégorie paysage. C’est l’école Riverside qui a reçu la mention pour le jardin d’arbres à mémoire. Le prix a également été adressé à l’initiateur du projet, Terry Loucks.